des exemples d’introductions et de conclusions pour écrire un texte argumentatif

Advertisement

partie 1 : des exemples d’introductions et de conclusions pour écrire un texte argumentatif

Comment faire l’introduction d’un texte argumentatif ?

Comment écrire l’introduction d’un texte argumentatif ?

L’introduction d’un texte argumentatif est l’une des parties les plus importantes du texte car elle permet d’attirer l’attention du lecteur et de lui donner une idée de ce que vous allez aborder. Voici quelques étapes à suivre pour rédiger une introduction efficace pour un texte argumentatif :

  1. Commencer par une phrase d’accroche : Pour attirer l’attention du lecteur, il est important de commencer par une phrase d’accroche qui suscite l’intérêt. Vous pouvez utiliser une anecdote, une statistique ou une citation pour attirer l’attention du lecteur.
  2. Présenter le sujet : Dans la première partie de l’introduction, il est important de présenter le sujet de votre texte. Cela permet au lecteur de comprendre ce sur quoi vous allez argumenter.
  3. Préciser la thèse : La thèse est la position que vous allez défendre dans votre texte. Il est important de la préciser clairement dans l’introduction pour que le lecteur sache quelle est votre position sur le sujet.
  4. Développer les enjeux : Dans la dernière partie de l’introduction, vous pouvez développer les enjeux liés à votre sujet et montrer pourquoi il est important d’en parler. Cela permettra de renforcer l’intérêt du lecteur pour votre texte.

En résumé, l’introduction d’un texte argumentatif doit commencer par une phrase d’accroche, présenter le sujet, préciser la thèse et développer les enjeux liés au sujet. En suivant ces étapes, vous pourrez attirer l’attention du lecteur et l’encourager à poursuivre la lecture de votre texte.

Comment faire le développement d’un texte argumentatif ?

Le développement d’un texte argumentatif est la partie centrale du texte où vous allez présenter et soutenir votre thèse avec des arguments et des exemples. Voici quelques étapes à suivre pour rédiger un développement efficace pour un texte argumentatif :

  1. Organiser les idées : Avant de commencer à écrire, il est important d’organiser vos idées et de les regrouper en paragraphes logiques. Chaque paragraphe doit développer une idée clé en lien avec votre thèse.
  2. Présenter les arguments : Dans chaque paragraphe, vous devez présenter vos arguments en faveur de votre thèse. Vous pouvez utiliser des exemples, des faits ou des données pour étayer vos arguments et les rendre plus convaincants.
  3. Anticiper les objections : Il est important d’anticiper les objections que votre lecteur pourrait avoir et d’y répondre dans votre texte. Cela montre que vous avez pris en compte les différentes perspectives sur le sujet et que votre position est bien fondée.
  4. Utiliser des connecteurs logiques : Pour rendre votre texte plus clair et plus facile à suivre, il est important d’utiliser des connecteurs logiques entre les idées et les arguments. Les connecteurs logiques permettent de montrer les relations entre les idées, comme les oppositions, les concessions, les comparaisons, les illustrations, etc.
  5. Conclure chaque paragraphe : À la fin de chaque paragraphe, il est important de conclure brièvement les idées présentées et de montrer comment elles soutiennent votre thèse.

En résumé, le développement d’un texte argumentatif doit être bien organisé et présenter des arguments convaincants en faveur de votre thèse. Il doit également anticiper les objections, utiliser des connecteurs logiques et conclure chaque paragraphe de manière claire et précise.

Comment faire la conclusion d’un texte argumentatif ?

La conclusion d’un texte argumentatif est une partie importante du texte car elle permet de résumer les principaux points abordés dans le texte et de conclure sur une note forte. Voici quelques étapes à suivre pour rédiger une conclusion efficace pour un texte argumentatif :

  1. Résumer les principaux arguments : Dans la conclusion, il est important de rappeler les principaux arguments que vous avez présentés dans le texte. Vous pouvez le faire en résumant brièvement chaque point ou en soulignant les arguments les plus convaincants.
  2. Réaffirmer votre thèse : La conclusion est l’occasion de réaffirmer votre thèse et de la rappeler au lecteur. Il est important de souligner l’importance de votre thèse et de montrer comment elle est liée aux arguments que vous avez présentés.
  3. Fournir une solution ou une recommandation : Si votre texte argumentatif aborde un problème, la conclusion est l’occasion de fournir une solution ou une recommandation. Cela peut aider à renforcer votre argument et à montrer que vous avez une compréhension approfondie de la question.
  4. Conclure sur une note forte : La conclusion doit être forte et mémorable. Vous pouvez utiliser une citation, une anecdote ou une réflexion personnelle pour conclure votre texte et laisser une impression durable sur le lecteur.

En résumé, la conclusion d’un texte argumentatif doit résumer les principaux arguments, réaffirmer la thèse, fournir une solution ou une recommandation et conclure sur une note forte et mémorable.

Comment écrire l’introduction d’un texte argumentatif ?

L’introduction d’un texte argumentatif doit être bien construite et accrocheuse, car elle est la première chose que le lecteur va lire. Voici quelques étapes à suivre pour écrire une introduction efficace :

  1. Commencez par une phrase d’accroche : Utilisez une phrase d’accroche pour attirer l’attention du lecteur et l’encourager à continuer la lecture. Vous pouvez utiliser une statistique surprenante, une anecdote intéressante, une citation inspirante ou une question provocante.
  2. Présentez le sujet : Dans la suite de l’introduction, présentez le sujet que vous allez aborder dans votre texte. Expliquez pourquoi il est important et pourquoi vous avez choisi de l’aborder.
  3. Précisez votre thèse : Dans la dernière phrase de l’introduction, présentez votre thèse ou votre position sur le sujet. Cela doit être clair et concis, afin que le lecteur sache exactement quelle est votre argumentation.
  4. Structurez l’introduction : Veillez à structurer votre introduction en utilisant des phrases claires et courtes. Évitez les phrases trop longues ou compliquées, qui peuvent perdre le lecteur.
  5. Soyez créatif : Utilisez des techniques créatives pour rendre votre introduction plus mémorable. Vous pouvez utiliser des métaphores, des analogies ou des exemples concrets pour aider le lecteur à mieux comprendre votre sujet.

En somme, une bonne introduction pour un texte argumentatif doit être accrocheuse, présenter le sujet et votre thèse, être bien structurée et créative. En suivant ces étapes, vous pouvez écrire une introduction efficace qui attire l’attention du lecteur et lui donne envie de lire la suite de votre texte.

Comment rédiger un texte argumentatif exemple ?

Voici un exemple de rédaction d’un texte argumentatif sur le sujet suivant : « Les réseaux sociaux ont-ils un impact positif sur la société ? »

Introduction : Les réseaux sociaux ont connu une croissance rapide ces dernières années et ont transformé la façon dont nous communiquons et interagissons les uns avec les autres. Bien que certains soutiennent que les réseaux sociaux ont un impact positif sur la société, d’autres pensent qu’ils ont des conséquences négatives. Dans cette dissertation, nous allons examiner les avantages et les inconvénients des réseaux sociaux, et argumenter que les avantages l’emportent sur les inconvénients.

Développement :

Avantages : Les réseaux sociaux ont de nombreux avantages pour la société. Tout d’abord, ils permettent aux gens de rester en contact avec leurs amis et leur famille, même s’ils vivent dans des endroits différents. Cela peut contribuer à renforcer les liens sociaux et à réduire l’isolement. De plus, les réseaux sociaux peuvent être utilisés pour sensibiliser les gens à des causes importantes, telles que la protection de l’environnement ou les droits de l’homme. Ils peuvent également être un outil précieux pour les entreprises qui cherchent à promouvoir leurs produits ou services.

Inconvénients : Cependant, il y a aussi des inconvénients aux réseaux sociaux. Tout d’abord, ils peuvent être une source de cyberharcèlement, de manipulation et de désinformation. Les gens peuvent être victimes de vol d’identité ou de piratage, et les informations personnelles peuvent être utilisées à des fins malveillantes. De plus, les réseaux sociaux peuvent être une source de distraction et peuvent contribuer à la procrastination et à la perte de temps.

Conclusion : En fin de compte, malgré les inconvénients, les avantages des réseaux sociaux pour la société l’emportent sur les inconvénients. Les réseaux sociaux ont permis aux gens de communiquer plus facilement et de rester en contact avec leur famille et leurs amis, de sensibiliser les gens à des causes importantes, et de promouvoir les produits et services des entreprises. Cependant, il est important de reconnaître les risques potentiels des réseaux sociaux et de prendre des mesures pour les éviter.

Quel sont les mots pour commencer une introduction ?

Il existe de nombreux mots et expressions que vous pouvez utiliser pour commencer une introduction. Voici quelques exemples :

  1. Pour introduire un sujet :
  • Aujourd’hui, nous allons parler de…
  • Le sujet que je vais aborder est…
  • Je voudrais discuter de…
  1. Pour attirer l’attention du lecteur :
  • Savez-vous que…?
  • Imaginez que…
  • Connaissez-vous le phénomène de…?
  1. Pour donner du contexte :
  • Dans notre société actuelle, il est important de…
  • Avec l’évolution technologique, de nouveaux enjeux sont apparus…
  • Depuis plusieurs années, le sujet de… est devenu de plus en plus préoccupant.
  1. Pour présenter une problématique :
  • Le sujet que nous allons aborder soulève de nombreuses questions…
  • Comment peut-on expliquer que…?
  • Quels sont les impacts de… sur notre société?
  1. Pour donner une définition :
  • Avant de commencer, il est important de définir le terme de…
  • Le concept de… est souvent associé à…
  1. Pour présenter une thèse :
  • Dans ce texte, je vais défendre l’idée que…
  • Mon point de vue est que…
  • Je crois fermement que…

Il est important de choisir les mots et expressions qui conviennent le mieux à votre sujet et à votre style d’écriture. En général, l’introduction doit être claire, concise et accrocheuse pour attirer l’attention du lecteur et lui donner envie de poursuivre sa lecture.

Introductions

Introduction sur le bonheur

Le bonheur est parmi les thèmes majeurs de la pièce de théâtre « Antigone ». Certains pensent que les désaccords détruisent le bonheur ; d’autres, au contraire, voient que ces problèmes renforcent le bonheur.

Introduction sur la solitude

L’être humain est un être social par sa nature. Dès sa naissance, il est entouré de ses parents, de sa famille. En grandissant, il est entouré de ses proches, de ses voisins, de ses camarades. Cependant, certaines personnes font exception à cette règle et manifestent un penchant pour la solitude.

Introduction sur la visite des saints et des fqihs

De nos jours, nombreuses sont les personnes qui recourent aux services des mausolées, des voyants, des guérisseurs et des fqihs dans le dessein de se soigner ou  de trouver des solutions aux problèmes auxquels ils font face dans la vie quotidienne.

Introduction sur la prise de décision

Souvent, l’être humain est amené à prendre des choix décisifs ; et certains parents, n’arrêtent pas d’intervenir dans les choix de leurs jeunes enfants, pensant les protéger. d’autres font le contraire, qui des deux parties a raison ?

Introduction sur internet

(Ex l’internet) tient une importance capitale dans la vie de l’homme .Mais peut-il assurer son bonheur ou au contraire être la source de ses malheurs ? Les attitudes (positions) des gens à l’égard de ce sujet divergent ou (sont opposées).Les uns le considèrent comme un bien tandis que d’autres y voient comme un mal. Une telle décision vaut un raisonnement ou (une mûre réflexion.) Dans ce qui suit nous exposerons les arguments des deux clans adverses.

Introduction sur la peine de mort

La peine de mort est un sujet d’actualité. c’est une sentence appliquée par la justice qui consiste à retirer la vie d’un individu ayant été reconnu coupable d’un crime.

Problématique Il existe des gens qui la considèrent comme une erreur judiciaire par contre d’autres la trouvent comme un moyen dissuasif.Donc, faut-il abolir la peine capitale ?

Introduction sur les réseaux sociaux

Nul ne peut que les réseaux sociaux gagne deviennent une préoccupation quotidienne pour plusieurs personnes. Ce sujet partage les opinions en deux catégories les uns pensent que cette utilisation prive les gens de leur liberté, alors que d’autres estiment le contraire. Qui des deux parties a raison ?

Introduction sur le suicide

A notre époque, il ne se passe pas une semaine sans que les journalistes braquent leurs caméras sur des scènes pathétiques de familles endeuillées par le suicide d’un de leurs membres. Pour se soustraire à leurs  souffrances physiques ou moralesles suicidés choisissent la mort .Dans ce qui suit, je vais mettre en lumière les raisons incitant certaines personnes à se suicider ainsi que les solutions à adopter afin de dissuader les candidats au suicide de commettre de tels actes.

Introduction sur la délinquance

La délinquance juvénile est l’ensemble des délits et des crimes commis par les jeunes. Plusieurs causes sont à l’origine de ce fléau dont les conséquences sont parfois tragiques mais les solutions ne manquent pas.

partie 2 : des exemples d’introductions et de conclusions pour écrire un texte argumentatif

Conclusions

Comment faire une bonne conclusion ?

Pour faire une bonne conclusion, voici quelques étapes à suivre :

  1. Résumer les points clés : Dans la conclusion, résumez brièvement les points clés que vous avez présentés dans votre texte. Cela permet au lecteur de se rappeler de ce que vous avez discuté.
  2. Montrer l’importance de votre travail : Montrez pourquoi votre travail est important et en quoi il contribue à la compréhension du sujet.
  3. Proposer une solution ou une perspective future : Si vous discutez d’un problème, proposez une solution pour y remédier. Si vous discutez d’un sujet plus général, vous pouvez proposer une perspective future ou une question à explorer davantage.
  4. Évoquer une réflexion personnelle : Vous pouvez terminer votre conclusion en évoquant une réflexion personnelle sur le sujet. Cela peut être une manière de montrer comment le sujet vous a influencé personnellement ou de donner une dernière réflexion pour inciter le lecteur à y réfléchir davantage.
  5. Conclure avec une phrase forte : Pour finir, concluez avec une phrase forte qui synthétise votre travail et qui restera dans l’esprit du lecteur. Vous pouvez utiliser une citation, une question provocatrice ou une déclaration claire pour terminer votre texte sur une note mémorable.

En résumé, une bonne conclusion doit résumer les points clés, montrer l’importance de votre travail, proposer une solution ou une perspective future, évoquer une réflexion personnelle et conclure avec une phrase forte. En suivant ces étapes, vous pouvez créer une conclusion qui laisse une impression durable sur le lecteur.

Conclusion sur les désaccords

Certes les désaccords peuvent détruire les relations et produire des malheurs ; mais dans d’autres cas, ils renforcent ces rapports et ne perturbent guère ces relations. Toujours  est-il que nous devons être compréhensifs et avoir un esprit large d’autant  que nous vivons dans une époque où le stress est devenu chose habituelle.

Conclusion sur la solitude

En conclusion, la solitude ne doit pas être considérée comme un signe inquiétant, elle s’avère parfois nécessaire, un moment de répit qui favorise un certain repos, un certain équilibre et une certaine détente. Mais, il est dangereux de rechercher la solitude pour elle-même parce qu’elle peut être traduite par une maladie qui dénote des relations problématiques avec autrui.

Conclusion sur la superstition

Bref, il est temps de changer ces mentalités superstitieuses et ces pratiques archaïques et se fier  aux remèdes rationnels basés sur le savoir et la science.  personnellement, je préfère aller chez un médecin que consulter un guérisseur.

Conclusion sur la prise de décision

Bref, condamner les enfants à ne jamais être indépendants, prendre les décisions à leur place, les forcer à suivre tel ou tel chemin et rester éloignés d’eux, les conséquences sont  souvent néfastes. En ce sens, il serait préférable que le rôle des parents soit celui de suggérer et non de dicter. La liberté n’est-elle pas ne pas faire ce qu’on ne veut pas faire ?

Conclusion sur les valeurs

Pour conclure, en comparant les arguments des deux concurrents on constate que chaque clan avance des aspects  positifs et négatifs. Et avec l’évolution du monde à une vitesse vertigineuse il serait donc nécessaire et vital d’évoluer et de progresser en optant pour le bon sens tout en restant attaché  à notre identité et à nos valeurs.

Conclusion sur les RÉSEAUX SOCIAUX

En guise de conclusion, c’est vrai que les réseaux sociaux gagnent de plus en plus de terrain et offrent plusieurs possibilités mais il faut que chacun gère son temps d’une manière à ne pas négliger les choses importantes. Personnellement, je dis que les réseaux sociaux privent les gens de leur temps.

conclusion sur le suicide

Personnellement, je trouve que le suicide est un acte condamnable par toutes les religions. Bref, la foi en Dieu et la patience sont  les vertus dont l’homme doit s’armer afin de  relever les multiples défis et enjeux de la vie trop stressante. 

Conclusion sur la délinquance

La crise économique entraîne beaucoup de problèmes comme le chômage, le divorce, l’alcoolisme, la toxicomanie et l’échec scolaire. Ces fléaux incitent les adolescents à la délinquance. Ce phénomène prend des proportions alarmantes. Il faut agir vite avant qu’il ne soit trop tard. Nous sommes tous concernés.

Quelle phrase pour conclure ?

Quel mot pour commencer une conclusion ?

La phrase pour conclure dépend du sujet que vous traitez dans votre texte, ainsi que de la tonalité et du style de votre écriture. Cependant, voici quelques exemples de phrases que vous pouvez utiliser pour conclure un texte :

  • En conclusion, il est clair que…
  • En somme, il ressort que…
  • En définitive, nous pouvons conclure que…
  • En fin de compte, il est évident que…
  • Pour résumer, nous avons vu que…
  • En résumé, notre étude démontre que…
  • En dernier lieu, il est important de retenir que…
  • En guise de conclusion, je tiens à souligner que…
  • Pour terminer, je voudrais rappeler que…
  • En espérant que cette étude contribuera à…

Ces phrases peuvent être adaptées pour répondre aux besoins de votre texte, mais elles offrent un point de départ pour trouver une conclusion efficace. Gardez à l’esprit que la phrase pour conclure doit être pertinente, claire et mémorable pour que votre texte ait un impact durable sur le lecteur.

des exemples d’introductions et de conclusions pour écrire un texte argumentatif

Comment écrire un bon texte argumentatif ?

Pour écrire un bon texte argumentatif, voici quelques étapes à suivre :

  1. Choisir un sujet : Choisissez un sujet sur lequel vous avez des connaissances et qui suscite un débat intéressant. Il est important de choisir un sujet qui vous passionne et qui vous motive à présenter votre point de vue.
  2. Définir la thèse : La thèse est l’idée centrale que vous voulez défendre dans votre texte. Elle doit être claire, précise et énoncée dès l’introduction.
  3. Faire une recherche approfondie : Pour soutenir votre thèse, vous devez faire des recherches approfondies et trouver des arguments et des exemples convaincants.
  4. Organiser les idées : Organisez vos idées en paragraphes logiques qui présentent des arguments cohérents pour soutenir votre thèse.
  5. Utiliser un langage clair et précis : Utilisez un langage clair et précis pour exprimer vos idées et vos arguments. Évitez les phrases complexes et les termes techniques inutiles qui peuvent rendre votre texte difficile à comprendre.
  6. Anticiper les objections : Anticipez les objections que votre lecteur pourrait avoir et présentez des contre-arguments pour renforcer votre position.
  7. Utiliser des exemples concrets : Utilisez des exemples concrets et des anecdotes pour illustrer vos arguments et les rendre plus convaincants.
  8. Conclure de manière forte : Dans votre conclusion, résumez vos points clés et concluez de manière forte pour laisser une impression durable sur le lecteur.

En résumé, pour écrire un bon texte argumentatif, vous devez choisir un sujet intéressant, définir une thèse claire, faire une recherche approfondie, organiser vos idées, utiliser un langage clair et précis, anticiper les objections, utiliser des exemples concrets et conclure de manière forte. En suivant ces étapes, vous pouvez créer un texte argumentatif convaincant et persuasif.

d’autres liens pour vous

productions écrites rédigés:

Production écrite sur la Médecine moderne / traditionnelle texte argumentatif

  • Thème tiré de l’œuvre :la boîte à merveilles d’Ahmed Sefrioui

Production écrite sur le travail des parents loin de leurs enfants texte argumentatif

  • Thème tiré de l’œuvre : la boîte à merveilles d’Ahmed Sefrioui

Production écrite sur les réseaux sociaux texte argumentatif

  • Thème tiré de l’œuvre : la boîte à merveilles d’Ahmed Sefrioui

Production écrite sur le suicide texte argumentatif

sur un autre site cliquez ici

fin :des exemples d’introductions et de conclusions pour écrire un texte argumentatif

Comment faire la conclusion d’un texte argumentatif ?

La conclusion d’un texte argumentatif est une partie essentielle qui permet de récapituler les arguments développés tout au long du texte et de donner une réponse à la question posée ou une opinion sur le sujet traité. Voici quelques étapes clés pour rédiger une conclusion efficace :

  1. Résumez brièvement les arguments principaux du texte en montrant comment ils se rejoignent pour soutenir votre point de vue.
  2. Restez cohérent avec le ton et le style du texte que vous avez utilisé jusqu’à présent. Si vous avez été formel, continuez à l’être. Si vous avez été plus informel, restez dans le même ton.
  3. Évitez les nouvelles informations ou arguments dans la conclusion, car cela risque de semer la confusion dans l’esprit du lecteur. Vous pouvez toutefois évoquer des idées connexes qui n’ont pas été développées dans le texte principal.
  4. Concluez en répondant à la question ou en faisant une déclaration claire sur le sujet. Votre conclusion doit être forte, concise et mémorable.
  5. Terminez en encourageant le lecteur à réfléchir davantage sur le sujet ou à prendre des mesures en conséquence, selon le but de votre texte.

En suivant ces étapes, vous pourrez écrire une conclusion percutante qui laissera une impression durable sur votre lecteur.

la conclusion d’un texte argumentatif

La conclusion d’un texte argumentatif est la dernière occasion pour le rédacteur de convaincre son lecteur de son point de vue ou de sa position sur un sujet donné. Pour rédiger une conclusion efficace, voici quelques éléments clés à prendre en compte :

  1. Récapitulez les arguments principaux du texte en montrant comment ils se rejoignent pour soutenir votre point de vue.
  2. Restez cohérent avec le ton et le style du texte que vous avez utilisé jusqu’à présent. Si vous avez été formel, continuez à l’être. Si vous avez été plus informel, restez dans le même ton.
  3. Évitez les nouvelles informations ou arguments dans la conclusion, car cela risque de semer la confusion dans l’esprit du lecteur. Vous pouvez toutefois évoquer des idées connexes qui n’ont pas été développées dans le texte principal.
  4. Concluez en répondant à la question ou en faisant une déclaration claire sur le sujet. Votre conclusion doit être forte, concise et mémorable.
  5. Terminez en encourageant le lecteur à réfléchir davantage sur le sujet ou à prendre des mesures en conséquence, selon le but de votre texte.

En somme, une conclusion réussie doit synthétiser les arguments avancés, proposer une réponse ou une opinion claire sur le sujet, et inciter le lecteur à réfléchir ou à agir en conséquence. Si vous suivez ces étapes, vous pourrez écrire une conclusion percutante qui laissera une impression durable sur votre lecteur.

Comment faire une bonne conclusion ?

Une bonne conclusion est essentielle pour clôturer votre texte avec impact et laisser une impression durable sur le lecteur. Voici quelques éléments clés à prendre en compte pour écrire une bonne conclusion :

  1. Résumez les points clés : Récapitulez brièvement les points clés que vous avez développés dans votre texte. Cela permet de rappeler au lecteur les éléments importants de votre argumentation.
  2. Rejoignez une conclusion : À partir des points clés de votre texte, rejoignez une conclusion claire et concise. Évitez d’introduire de nouvelles informations ou de nouveaux arguments à ce stade, car cela pourrait perturber le lecteur.
  3. Faites une déclaration forte : Une bonne conclusion doit comporter une déclaration forte et mémorable qui résume votre argumentation. Il s’agit d’une occasion de faire passer un message important et de convaincre le lecteur de votre point de vue.
  4. Terminez avec une note encourageante : Vous pouvez terminer votre conclusion en encourageant le lecteur à agir, réfléchir ou explorer davantage le sujet. Cela montre que vous avez confiance en votre argumentation et que vous voulez que le lecteur prenne des mesures concrètes.
  5. Évitez les répétitions : Évitez de répéter exactement ce que vous avez dit dans votre introduction ou dans le corps du texte. La conclusion doit être une synthèse de votre argumentation, pas une simple répétition de ce qui a été dit auparavant.

En suivant ces étapes, vous pouvez écrire une conclusion claire et convaincante qui renforce votre argumentation et laisse une impression durable sur le lecteur.

Quel mot pour commencer une conclusion ?

Il existe de nombreuses options pour commencer une conclusion, selon le ton et le style de votre texte. Voici quelques exemples de mots ou d’expressions qui peuvent être utilisés pour introduire une conclusion :

  • En conclusion,
  • Pour conclure,
  • En somme,
  • En résumé,
  • En fin de compte,
  • En dernier lieu,
  • En définitive,
  • En bref,
  • En un mot.

Ces mots ou expressions sont souvent utilisés pour signaler que vous êtes en train de terminer votre argumentation et d’entrer dans la phase finale de votre texte. Choisissez celui qui convient le mieux à votre style d’écriture et qui correspond à la structure de votre texte.

Comment finir un texte ?

La manière de finir un texte dépend du type de texte que vous écrivez et de l’objectif que vous voulez atteindre. Cependant, voici quelques conseils généraux pour finir un texte de manière efficace :

  1. Résumez les points clés : Rappelez les points les plus importants que vous avez abordés dans votre texte. Cela aide le lecteur à comprendre le message central que vous voulez transmettre.
  2. Évoquez des idées connexes : Si vous avez d’autres idées en relation avec votre sujet qui n’ont pas été développées dans votre texte, vous pouvez les mentionner dans votre conclusion. Cela peut encourager le lecteur à poursuivre la réflexion sur le sujet.
  3. Offrez une solution ou une recommandation : Si votre texte présente un problème ou une situation difficile, vous pouvez proposer une solution ou une recommandation dans votre conclusion. Cela montre que vous êtes engagé dans la résolution du problème et que vous voulez aider le lecteur à trouver des solutions.
  4. Terminez sur une note positive : Si possible, terminez votre texte sur une note positive. Cela peut être une citation inspirante, une anecdote touchante ou une invitation à agir. Une fin positive peut laisser une impression durable sur le lecteur et encourager des actions positives.
  5. Soyez clair et concis : Évitez les phrases complexes ou les idées confuses dans votre conclusion. Assurez-vous que votre message final est clair et facile à comprendre.

En somme, la façon de finir un texte dépend de l’objectif et du style de votre écriture. Utilisez ces conseils comme une base pour vous aider à écrire une conclusion efficace qui répond à vos besoins spécifiques.

Comment faire la conclusion d’un texte argumentatif ?

Pour faire une conclusion efficace pour un texte argumentatif, vous pouvez suivre les étapes suivantes :

  1. Résumez vos arguments clés : Dans la conclusion, récapitulez brièvement les arguments clés que vous avez développés tout au long de votre texte. Cela aidera à rappeler au lecteur les éléments importants de votre argumentation.
  2. Confirmez votre thèse : La conclusion est l’endroit idéal pour réaffirmer votre thèse ou votre point de vue principal. Vous pouvez le faire en utilisant un langage clair et direct.
  3. Fournissez une solution ou une recommandation : Si votre texte aborde un problème spécifique, vous pouvez utiliser la conclusion pour offrir une solution ou une recommandation. Cela montre que vous avez réfléchi au problème et que vous voulez aider à trouver une solution.
  4. Utilisez un langage fort et convaincant : Utilisez un langage convaincant pour renforcer votre argumentation dans la conclusion. Évitez les termes faibles ou hésitants qui pourraient affaiblir votre argumentation.
  5. Terminez sur une note mémorable : Terminez votre conclusion avec une note mémorable qui laisse une impression durable sur le lecteur. Cela peut être une citation inspirante, une réflexion personnelle, ou une invitation à agir.

En somme, pour faire une bonne conclusion pour un texte argumentatif, récapitulez vos arguments clés, confirmez votre thèse, fournissez une solution ou une recommandation, utilisez un langage fort et convaincant, et terminez sur une note mémorable. En suivant ces étapes, vous pouvez rédiger une conclusion qui laisse une impression durable sur le lecteur et renforce votre argumentation.

Comment faire une bonne conclusion ?

Pour faire une bonne conclusion, voici quelques conseils à suivre :

  1. Résumez les points clés : Dans la conclusion, récapitulez brièvement les points clés que vous avez abordés tout au long de votre texte. Cela aide à rappeler au lecteur les éléments les plus importants de votre argumentation ou de votre narration.
  2. Offrez une perspective : Si possible, offrez une perspective ou une conclusion sur votre sujet qui peut éclairer davantage votre point de vue ou votre thème. Cela peut aider à approfondir la réflexion du lecteur sur le sujet.
  3. Soyez clair et concis : Évitez les phrases longues ou compliquées dans votre conclusion. Assurez-vous que votre message final est clair et facile à comprendre.
  4. Terminez sur une note mémorable : Terminez votre conclusion sur une note mémorable qui laisse une impression durable sur le lecteur. Cela peut être une citation inspirante, une réflexion personnelle ou une invitation à agir.
  5. Évitez d’introduire de nouvelles idées : Évitez d’introduire de nouvelles idées dans votre conclusion, car cela peut distraire le lecteur et affaiblir votre message final.

En somme, une bonne conclusion doit résumer les points clés de votre texte, offrir une perspective éclairante, être claire et concise, terminer sur une note mémorable, et éviter d’introduire de nouvelles idées. En suivant ces conseils, vous pouvez rédiger une conclusion efficace qui renforce votre message et laisse une impression durable sur le lecteur.

Comment dire en conclusion ?

Il existe plusieurs façons de dire « en conclusion » dans un texte. Voici quelques alternatives possibles :

  1. En fin de compte
  2. Pour conclure
  3. En somme
  4. En résumé
  5. Finalement
  6. En dernier lieu
  7. En définitive
  8. En synthèse
  9. En guise de conclusion
  10. En clair

Il est important de choisir une expression qui convient le mieux au ton et au style de votre texte. Vous pouvez également varier les expressions pour éviter la répétition et ajouter de la diversité à votre écriture.

Comment commencer une phrase de conclusion ?

Pour commencer une phrase de conclusion, vous pouvez utiliser des expressions qui indiquent que vous êtes en train de conclure ou de résumer les idées précédemment exposées. Voici quelques exemples :

  1. En conclusion,
  2. Pour conclure,
  3. En somme,
  4. En résumé,
  5. Finalement,
  6. En dernier lieu,
  7. En définitive,
  8. En synthèse,
  9. En guise de conclusion,
  10. Tout bien considéré.

Ces expressions peuvent être utilisées pour signaler que vous êtes en train de récapituler les points clés de votre texte et d’arriver à une conclusion. Il est important de choisir une expression qui convient au ton et au style de votre texte, et d’éviter les répétitions en utilisant différentes expressions tout au long de votre texte.

Author: Prof.Ziani

1 thought on “des exemples d’introductions et de conclusions pour écrire un texte argumentatif

  1. Introduction

    Le nombre d’accidents sur les routes du Québec augmente chaque année, les principales victimes étant des jeunes de 16 à 25 ans. Pour changer cette triste réalité, la Société d’assurance automobile du Québec a mis sur pied une énorme campagne publicitaire. Présentement, vous, madame Pauline Marois, cherchez à connaître l’opinion des jeunes quant à l’efficacité de cette campagne. Les nouvelles publicités sont-elles susceptibles d’influencer positivement la conduite des jeunes automobilistes? Selon moi, cette initiative est une complète réussite, principalement en raison du fait que ces publicités sont chocs et adaptées au public cible.

    Développement

    Premièrement, les publicités de la Société d’assurance automobile du Québec sont conçues de façon à toucher la corde sensible de chaque individu. En effet, le fait qu’elles présentent des situations hautement tragiques dont le niveau de vraisemblance est élevé a un effet bouleversant. Elles envoient clairement le message que les dangers associés à la vitesse et à l’alcool au volant ne relèvent pas de la fiction, mais bel et bien de la réalité. Il en a été de même avec le vidéoclip De héros à zéro. Qui n’a pas été troublé de voir les images-chocs du jeune Mathieu se tuant au volant devant ses amis? Ce qui a contribué à intensifier l’émotion vécue à la vue de ces images, c’est surtout de savoir que Mathieu existait vraiment et que le petit film de son accident n’était pas une reconstitution. Si l’histoire de Mathieu intégrée à un clip a réussi à créer un impact suffisant pour faire réfléchir les conducteurs, il m’apparaît évident que la campagne de publicités de la SAAQ présentant des situations dramatiques vraisemblables réussira à accomplir la mission principale qui est d’amener l’ensemble des jeunes conducteurs à être plus responsables.

    Conclusion

    En somme, la campagne publicitaire de la Société d’assurance automobile du Québec découle d’une stratégie bien réfléchie qui influencera sans aucun doute le comportement des usagers de la route en raison, principalement, de sa formule-choc et adaptée à la clientèle que l’on cherche à sensibiliser. Il reste à voir si les changements recherchés vont s’ancrer à long terme dans la conscience des jeunes. Le véritable défi, à mon avis, est de faire naître de nouvelles attitudes qui seront durables.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *