Les liens familiaux production écrite texte argumentatif

description personne
Advertisement

Les liens familiaux production écrite

La famille est un lieu de communion essentiel et reste, dans notre cœur, l’abri, le terrain protégé, le territoire fondamental, celui de notre identité première. Elle nous ramène à ce que l’on est, essentiellement. On peut être soi dans sa famille. Que devient les liens de parentés?

La solidarité familiale s’est-elle essoufflée avec la transformation de la famille? Certes, la famille a changé dans sa forme. On connaît l’ampleur de ces changements. Plusieurs familles d’aujourd’hui sont «éclatées», ce qui suppose un autre mode de relation. Les familles d’hier étaient généralement nombreuses, celles d’aujourd’hui comptent un ou deux enfants. Mais les relations entre générations, les liens de parenté, la mémoire familiale n’ont rien perdu de leur essence.

Les familles d’aujourd’hui s’organisent différemment, explorent de nouveaux modèles de relations. Encore et toujours, la solidarité familiale semble être restée au rendez-vous, malgré les bouleversements., la solidarité se porte plutôt bien dans la nouvelle tribu familiale, si l’on regarde de près Entre parents et enfants

d’abord: c’est connu, les parents d’aujourd’hui soutiennent plus longtemps leurs enfants que ceux d’hier. l’âge auquel les jeunes quittent le foyer familial n’a cessé de s’élever, et ce, davantage chez les garçons que chez les filles. Il faut dire que les familles sont beaucoup moins nombreuses qu’hier et que la sécurité économique est devenue une valeur importante dans la société actuelle. La modernité et les remous du couple ne semblent donc pas avoir affaibli les relations de parenté. Ils en ont seulement transformé la nature. De nouvelles formes de réciprocité se sont établies, qui marquent les relations affectives, les échanges matériels, la vie au quotidien.

Advertisement

les liens familiaux d’aujourd’hui affichent certes un visage fort différent de celles d’hier. Les rassemblements familiaux du temps des fêtes ou des vacances estivales nous étonnent parfois par la diversité des liens qui unissent les participants. Mais la rencontre n’est jamais fortuite ou gratuite. Elle se tisse toujours autour d’un noyau de base: les relations de parenté, la filiation, les relations intergénérationnelles.

Elle perpétue une mémoire: l’histoire de vies entrecroisées, remplies d’objets, de lieux de résidence connus, de bonheurs et de malheurs partagés. les liens de parenté restent notre premier héritage. Ils continuent, aujourd’hui comme hier, de jouer un rôle fondamental dans la construction de notre identité personnelle et dans le fondement de nos liens sociaux. La tribu familiale, quelle qu’en soit sa forme, demeure notre abri, notre territoire protégé.

Sujet : On dit que les liens familiaux sont, actuellement, en danger dans notre société. Est-ce que vous êtes d’accord avec ce point de vue ?

De nos jours, les problèmes sont devenus légion. Beaucoup de gens pensent que les désaccords détruisent les relations au sein de la famille et de la société. D’autres pensent, au contraire, que les disputes et les différents n’influent pas négativement sur ces rapports, voire ils les consolident.

Les disputes et les désaccords n’empêchent pas le bonheur :

– Lorsque la relation est forte, elle résiste à toutes les tempêtes. Mais, quand elle est fragile, le moindre souffle la brise. Donc, les problèmes n’influent pas négativement sur une relation solide.

– Chaque problème, chaque différend a une solution.

– Beaucoup d’amis sont devenus amis ; et beaucoup de mésententes se sont dissipées après une dispute.

– Parfois, les problèmes consolident les rapports familiaux, conjugaux et amicaux : après une dispute ou une séparation, on découvre que l’on a tort ; et on découvre qu’on a grandement besoin de l’ami, du conjoint ou du parent avec qui on s’est disputé.

– Les désaccords et les différents permettent, dans certains cas, de découvrir les vrais problèmes et de les résoudre.

Les disputes et les désaccords empêchent d’être heureux :

– Dans les moments de colère, l’ami, le conjoint ou le parent peut prononcer des mots blessants qui ne guérissent pas facilement ou ne guérissent jamais.

– Les injures, les humiliations mettent à mal le respect entre les amis, les époux et les membres de la famille.

– Les disputes influent négativement sur l’équilibre des enfants, sur la vie professionnelle des individus…

– Les disputes, les désaccords installent un climat de méfiance au sein de la famille et entre les amis.

– Parfois, les problèmes atteignent un point de non retour : deux conjoints recourent au tribunal, ce qui aggrave la situation…

A mon avis, il ne faut pas que les disputes et les désaccords deviennent le socle des relations, sinon, ils empoisonnent la vie du couple, des amis, de la famille. Les querelles et les différents ne doivent guère donner lieu à des insultes blessantes qui font disparaître le respect. Il faut éviter, lors d’une dispute, d’évoquer les défauts de l’ami, du conjoint ou du parent. Ce sont des choses qui ne s’oublient pas facilement. Il faut une largeur d’esprit qui permette de pardonner et d’oublier le mal des autres.

La vie est pleine de problèmes, de contraintes et d’obstacles qui nous poussent à être nerveux, et partant de nous disputer avec nos amis, notre conjoint et les membres de notre famille. Les disputes peuvent détruire les relations et entraîner le malheur ; mais dans d’autres cas, ils consolident ces rapports et ne nuisent guère aux relations. Encore faut-il avoir un esprit large et être compréhensif.

d’autres productions écrites sur la guerre et autres sujets.

des examens dont le texte est tiré de Candide

des cours de la 2 bac

Les liens familiaux production écrite texte argumentatif

Author: Prof.Ziani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.