des tests diagnostiques pour tronc commun 1 bac et 2 bac français qualifiant

école moderne
Advertisement

des tests diagnostiques pour tronc commun 1 bac et 2 bac français qualifiant

vous pouvez toujours écrire vos remarques dans les commentaires merci

test diagnostique Tronc Commun N° 1

                                      Evaluation diagnostique

Lisez attentivement le texte suivant et répondez aux questions :

Texte :

Ahmed est un enfant de seizeans. Il a décidé de quitter l’école. Il est obligé d’aller travailler dans un chantier pour aider sa famille.

Chaque jour, sous une chaleur torride, Ahmed marche péniblement pendant deux heures pour se rendre à son travail. Dans la rue, il voit plusieurs enfants qui endossent leurs cartables. « J’ai regretté d’avoir abandonné l’école. J’aimerais être avec eux. » Murmure Ahmed tristement.

Un jour, la maman d’Ahmed a entendu parler de l’éducation non formelle, l’école de la seconde chance. Dès que son fils est rentré de son travail, elle a accouru vers lui en criant : « Tu peux reprendre tes études. » Ahmed, sans mot dire, embrasse sa mère en sautant de joie. 

Compréhension de texte :

1- Donne un titre à ce texte.

2- Que fait l’auteur dans ce texte ? Recopie la bonne réponse.

a- Il raconte                    b- Il décrit                    c- Il donne des informations

3- Recopie les phrases et réponds par « Vrai » ou « Faux » :

  1. La famille d’Ahmed est pauvre.
  2.  Ahmed a quitté l’école car il a échoué à l’examen.
  3.  Ahmed veut reprendre ses études.

4- Où travaille Ahmed ?

5- Relève du texte une phrase qui montre qu’Ahmed est triste d’avoir quitté l’école.

Questions de langue :

Lexique :

 6- Cherche dans le texte, le synonyme de : Quitter et de : difficilement.

7- Classe les mots suivants dans l’ordre alphabétique du dictionnaire :

Travail- Torride- Travailler- Quitter

Grammaire :

 8- Souligne le complément d’objet direct (C.O.D) et encadre le complément circonstanciel de lieu (C.C.L) :

Ahmed a quitté l’école. Il travaille dans un chantier.

9- « Les enfants endossent leurs cartables. »

Mets la phrase ci-dessus au singulier.

10- Relève du texte une phrase au discours direct.

11- Mets à la voix passive : Ahmed abandonne le travail.

12- Relève du texte quatre déterminants selon le tableau suivant :

Article indéfiniAdjectif possessifAdjectif indéfiniAdjectif numéral cardinal
………………………………………………………………

Conjugaison

13- Mets les verbes entre parenthèses aux temps demandés :

a- Nous (aimer)…………………………….aller à l’école. [Imparfait]

b- Les enfants (endosser)…………………………………….. leurs cartables. [Futur proche]

c- Mina (décider)……………………………………de voyager. [Passé composé]

d- Je (voir)…………………………….un chantier. [Présent de l’indicatif]

14- Relève du texte :

Un verbe à l’infinitif……………………………Un verbe pronominal………………………….

15- Mets le verbe entre parenthèses au temps qui convient :

Bientôt, Ahmed (reprendre) …………………………………ses études.

Orthographe

16- Ecris correctement les mots entre parenthèses :

a- Tous les (journal)…………………………parlent de l’éducation non formelle.

b- (Quel)……………………..chaleur !

17- Complète par : ce –ceux :

 ……………patron se dirige vers ……………..qui ne travaillent pas.

test diagnostique Tronc Commun N° 2

ءTest diagnostique (tc)

Matière : Langue française

Durée : 2 heures

Rabat le 11-09-2014

Chère Ilham,                                                                                                  

Je viens de prendre connaissance du décès de ton père. Nous savons qu’inéluctablement, un jour, l’existence se termine pour chacun d’entre nous. 
Ces quelques mots ne modifieront pas ce triste état de fait.
Pourtant je tiens à vous témoigner à toi et ta famille, ma compassion. Je partage votre douleur mais les mots me manquent pour l’exprimer pleinement. Pour vous, j’espère voir cette épreuve s’effacer petit à petit, au fil du temps.

Toute mon amitié.
Ton amie Marwa.

Compréhension et langue :


1- Complète le tableau suivant ;

Le lieu et la dateLa formule d’appelL’émetteurLe destinataireLa formule de congéLa signature
   

2-Le texte est : a- une lettre amicale. b- une lettre de réclamation. c- une lettre de condoléances.
……………………………………………….

3- Donnez un synonyme à chaque mot :

Triste :…………………………. Douleur ………………………….

Compassion : ………………… Trépasser :……………………………..
Inéluctablement :……………………….

4- Remplace la subordonnée relative soulignée par un adjectif puis par un complément de nom dans cette phrase :

– Les parfums qui viennent de Paris sont inimitables.

-………………………….….…………………………………

-……………………………………………………………..…

5- Nominalise les formes verbales dans les phrases suivantes :

– On a rapidement évacué le bâtiment.
………………………………………………………………………………………..………
– Les autorités ont fermé le vieux magasin. 
………………………………………………………..………………………………………

6- Préciser la figure de style dans la phrase suivante :

– Elle est tellement gentille on dirait un ange gardien
……………………………………..…………………..

7-transforme les phrases suivantes au discours indirect :

  1. Il déclare à ses amis : «le nouveau système peut vous aider à protéger la planète»

……………………………………………………………………………………………………………………………………………….

  1. les médecins affirment : « personne ne peut mincir sans exercices sportifs»

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

  • maman me disait toujours : « la vie n’est pas facile, tu vas voir »

…………………………………………………………………………………………………………………………………………………

  • l’entraineur a demandé aux joueurs : « faites attention, ne laissez jamais le ballon vous échapper »

………………………………………………………………………………………………………………………………………………..

8-complétez les phrases suivantes par : (si … que), (tellement … que) ou (trop … pour que)

  1. l’exercice est ……………. facile ………..… tout le monde pour le résoudre.
  2. le match est …………. important ………….. on puisse le rater.
  3. je me sens ………….. fatigué …………… je ne pourrai sortir avec vous.

Production de l’écrit :

A la place de Marwa, rédige une lettre (réponse) à Ilham afin de la remercier pour son soutien.

Bon courage

Le corrigé

Compréhension et langue tests diagnostiques tronc 1 2 bac :


1- Complète le tableau suivant ;

Le lieu et la dateLa formule d’appelL’émetteurLe destinataireLa formule de congéLa signature
Rabat Le 11-06-2014Chère IlhamMarwaIlhamToute mon amitiéTon ami Marwa

2-Le texte est : a- une lettre amicale. b- une lettre de réclamation. c- une lettre de condoléances.

Une lettre de condoléance

3- Donnez un synonyme à chaque mot :

Triste : affligé – peiné Douleur : souffrance- peine

Compassion : Pitié Trépasser : mourir – décéder 
inéluctablement : inévitablement – certainement

4- Remplace la subordonnée relative soulignée par un adjectif puis par un complément de nom dans cette phrase :

– Les parfums qui viennent de Paris sont inimitables.

-Les parfums de Paris sont inimitables

-Les parfums parisiens sont inimitables.

5- Nominalise les formes verbales dans les phrases suivantes :

– On a rapidement évacué le bâtiment.
-L’évacuation du bâtiment. 
– Les autorités ont fermé le vieux magasin. 
-La fermeture du vieux magasin

6- Préciser la figure de style dans la phrase suivante :

– Elle est tellement gentille on dirait un ange gardien
-La comparaison (l’outil de comparaison : on dirait)

7-transforme les phrases suivantes au discours indirect :

  1. Il déclare à ses amis : «le nouveau système peut vous aider à protéger la planète»

-Il déclare à ses amis que le nouveau système peut les aider à protéger la planète.

  1. les médecins affirment : « personne ne peut mincir sans exercices sportifs»

-Les médecins affirment que personne ne peut mincir sans exercices sportifs

  • maman me disait toujours : « la vie n’est pas facile, tu vas voir »

-Maman me disait toujours que la vie n’était pas facile

  • l’entraineur a demandé aux joueurs : « faites attention, ne laissez jamais le ballon vous échapper »

-L’entraineur a demandé aux joueurs de faire attention et ne jamais laisser le ballon leur échapper.

8-complétez les phrases suivantes par : (si … que), (tellement … que) ou (trop … pour que)

  1. l’exercice est ………si……. facile ……que…..… tout le monde peut le résoudre.
  2. le match est …trop………. important ……pour qu’…….. on puisse le rater.
  3. je me sens …tellement……….. fatigué ……que……… je ne pourrai sortir avec vous.

tests diagnostiques tronc 1 2 bac

test diagnostique N° 3 pdf

pour télécharger le test cliquez ici

test diagnostique N° 4 tronc commun tests diagnostiques tronc 1 2 bac

Test / Soutien

Support :                                   La chèvre de Monsieur Seguin

      Monsieur Seguin n’avait pas de chance avec ses chèvres. Elles cassaient leur corde, s’en allaient dans la montagne, où le loup les mangeait. Mais Monsieur Seguin, qui avait perdu six chèvres, en acheta une septième. Il l’a prise toute jeune pour qu’elle s’habituât à rester chez lui. Ah ! Qu’elle était jolie la petite chèvre de Monsieur Seguin ! Et puis docile, caressante. Un amour de petite chèvre. Il attacha la petite chèvre à un pieu au plus bel endroit du pré. Elle se trouvait très heureuse et broutait l’herbe de si bon cœur que monsieur Seguin était ravi.

      Un jour, la chèvre se dit en regardant la montagne : «Comme on doit être bien là-haut ! » ; elle s’ennuya .Un matin, Blanquette dit à Monsieur Seguin :

– Je veux aller dans la montagne !

– Mais, il y a le loup dans la montagne […]

– Ça ne fait rien, Monsieur Seguin, laissez-moi aller dans la montagne.

– Et bien non !  Je vais t’enfermer dans l’étable, et tu y resteras toujours.

Il l’emporta dans une étable toute noire, et ferma la porte à clé. Mais il avait oublié la fenêtre, et la petite Blanquette s’en alla…

      Quand elle arriva dans la montagne, On la reçut comme une petite reine. C’était bien autre chose que le gazon du clos. Plus  de corde, plus de pieu…c’est là qu’il y en avait de l’herbe savoureuse …Enfin libre ! Ce fit Une bonne journée pour la chèvre de Monsieur Seguin.

      Tout à coup, le vent fraîchit. C’était le soir… « Déjà !» se dit la petite chèvre, et elle s’arrêta fort étonnée. Puis ce fut un hurlement dans la montagne : « Hou ! Hou ! » . Elle pensa au loup. La chèvre entendit derrière elle un bruit de feuilles. Quand elle se retourna, elle vit le loup qui se mit à rire méchamment. Blanquette se sentit perdue…Puis, elle tomba en garde le corne en avant…Ah !la brave pauvre chevrette !plus de dix fois, elle força le loup à reculer. Pendant ce temps, la gourmande broutait encore un de sa chère herbe, puis elle retournait au combat, la bouche pleine. Cela dura toute la nuit.

    L’une après l’autre, les étoiles s’éteignirent. Une lueur pâle parut dans l’horizon. A bout de souffles, la pauvre bête s’allongea par terre dans sa belle fourrure blanche toute tachée de sang. Alors le loup se jeta sur elle et la mangea.

D’après Alphonse DAUDET, Lettres de mon moulin

Questions

I.            Compréhension :

1-À quel genre appartient le texte ? Cochez la bonne réponse et justifiez votre choix.

                     roman   ,    poésie   ,   théâtre .                      

2- Quel est le type du texte ? Justifiez votre choix.

3-Quels sont les personnages du texte ?

4-Où se passe l’histoire ?

5-Pourquoi Blanquette voulait-elle aller à la montagne ?

6-Que lui est-elle arrivée dans la montagne ?

7-Quelle est la morale du texte ?

8- a. Citez les éléments du schéma narratif, le schéma actantiel.

    b. Faites le schéma narratif de cette histoire en résumant chaque étape en une courte phrase.

II.         Langue :

1-Mettez cette phrase à la forme négative : La chèvre a déjà vu le loup. 

2-Transformez la phrase suivante à la forme passive : Le loup mangeait les chèvres de M. Seguin.

3-Indiquez les modes et les temps des verbes mis en italique. Justifiez leur emploi.

4- Complétez les deux tableaux suivants :

VerbegroupePassé composé 1ère pers.singulierPrésent 2e pers.singulierFutur 3e pers.plur
Appeler    
Lire    
Finir    
VerbeImparfait 3e pers.plurPassé simple 1ère pers.singulierPlus q parfait 2e pers.plurielConditionnel 3e pers.pluriel
être    
avoir    
Arriver    
Réfléchir    
Devenir    

5-Que remplacent les mots en gras dans le texte? (deuxième paragraphe) 6-Quelle figure de style exprimée dans la phrase suivante : « on la reçut comme une petite reine. »

test diagnostique 1BAC N° 1

La première des deux demeures, en venant de la station d’eaux de Rolleport, était occupée par les Tuvache, qui avaient trois filles et un garçon ; l’autre masure abritait les Vallin, qui avaient une fille et trois garçons.

Tout cela vivait péniblement de soupe, de pomme de terre et de grand air. A sept heures, le matin, puis à midi, puis à six heures, le soir, les ménagères réunissaient leurs mioches pour donner la pâtée, comme des gardeurs d’oies assemblent leurs bêtes. Les enfants étaient assis, par rang d’âge, devant la table en bois, vernie par cinquante ans d’usage. Le dernier moutard avait à peine la bouche au niveau de la planche. On posait devant eux l’assiette creuse pleine de pain molli dans l’eau où avaient cuit les pommes de terre, un demi-chou et trois oignons ; et toute la lignée mangeait jusqu’à plus faim. La mère empâtait elle-même le petit. Un peu de viande au pot-au-feu, le dimanche, était une fête pour tous, et le père, ce jour-là, s’attardait au repas en répétant : « Je m’y ferais bien tous les jours »

Aux Champs de G.de Maupassant

1-Quel est le type de ce texte et justifiez  (1 point)

  • Argumentatif                – Narratif                     –  Injonctif                    – Descriptif
  • La justification :………………………………………………………………………………………………

Recopier la bonne réponse.

2-Quelles sont les deux familles présentes dans le passage ? (1 point)……………………… …………………….………… ……………….

3-Comment vivaient les familles citées dans le passage ? (1  point) ……………………….……………………….………… ……….

4-Aux Champs est (1 point):

  • Une nouvelle réaliste ;
  • Une pièce théâtrale tragique ;
  • Un roman d’aventures.

a. Cochez la bonne réponse

b. Citez deux indices qui montrent qu’il s’agit du réalisme : ………………………………………………………………………………….

5-Complétez le tableau suivant en vous référant au texte: (1 point)

Une subordonnée relative 
un indicateur spatial 
un outil de comparaison 

6-Relevez trois termes relatifs au champ lexical de la pauvreté  (1 point)

1    …………………..       2   ………………………..       3    …………………………………….

7-a.Relevez du passage les synonymes du mot (1 point) « enfants »……………………………………………….……………………….………………….

b . A quel niveau de langue appartient les mots repérés ? (1 point) ……………………………………………………………………………

8-

1 Elle a des yeux d’émeraude A L’oxymore
2 Les feuilles crient sous nos pas en automneB La personnification
3 la ville lumière (Paris) attire tous les ans des millions de touristes.C La gradation
4 Puis-je espérer que vous accepterez un cœur qui vous adoreD L’antithèse
5 L’avarice perd tout en voulant tout gagner (La Fontaine)E La métonymie
6 Un silence assourdissant envahissait l’espace.F La métaphore
7 Le feu a brulé des arbustes, des champs, puis la colline entière.G La périphrase

Complétez le tableau suivant (1 point)

1234567
       

9- A quel type de phrase appartient chaque énoncé : (1 point)

C’est un stylo à bille.                                                                        ……………………….

Est-ce une abeille ou une guêpe ?                                                ……………………….

Ouvrez cette porte                                                                           ……………………….

Ne prenons pas ce chemin.                                                            ……………………….

Quelle bonne réponse tu viens de faire.                                       ……………………….

10- Transposez la phrase suivante au discours indirect : (1 point)

La maman a dit au père : « nos enfants ne se nourrissent pas bien ».

………………………………………………………………………………………………………….

Production Ecrite

Sujet :

Un grand nombre de campagnards quittent leur village pour aller s’installer en ville. Vous allez rédiger un texte argumentatif, d’une vingtaine de lignes, afin de les convaincre à rester chez eux en citant les avantages de la campagne et les inconvénients de la ville.

Important : il sera tenu compte aussi lors de la correction de ta production écrite les points suivants :

          -Respect de la consigne (2 pts)

          -Cohérence du texte (2 pts)

          -Respect de la structure argumentative du texte (2 pts)

          -la correction de la langue (vocabulaire, syntaxe, orthographe, conjugaison et ponctuation.) (4 pts)

tests diagnostiques tronc 1 2 bac

Test diagnostique 2 BAC N 1

CRÉONmurmure, comme pour lui. Quel jeu joues-tu ?
ANTIGONE Je ne joue pas.
CRÉON Tu ne comprends donc pas que si quelqu’un d’autre que ces trois brutes sait tout à l’heure ce que tu as tenté de faire, je serai obligé de te faire mourir ? Si tu te tais maintenant, si tu renonces à cette folie, j’ai une chance de te sauver, mais je ne l’aurai plus dans cinq minutes. Le comprends-tu ?
ANTIGONE Il faut que j’aille enterrer mon frère que ces hommes ont découvert.
CRÉON Tu irais refaire ce geste absurde ? Il y a une autre garde autour du corps de Polynice et, même si tu parviens à le recouvrir encore, on dégagera son cadavre, tu le sais bien. Que peux-tu donc sinon t’ensanglanter encore les ongles et te faire prendre ?
ANTIGONE Rien d’autre que cela, je le sais. Mais cela, du moins, je le peux. Et il faut faire ce que l’on peut.
CRÉON Tu y crois donc vraiment, toi, à cet enterrement dans les règles ? A cette ombre de ton frère condamnée à errer toujours si on ne jette pas sur le cadavre un petit peu de terre avec la formule du prêtre ? Tu leur as déjà entendu la réciter, aux prêtres de Thèbes, la formule ? Tu as vu ces pauvres têtes d’employés fatigués écourtant les gestes, avalant les mots, bâclant ce mort pour en prendre un autre avant le repas de midi ?
ANTIGONE Oui, je les ai vus.
CRÉON Est-ce que tu n’as jamais pensé alors que si c’était un être que tu aimais vraiment, qui était là, couché dans cette boîte, tu te mettrais à hurler tout d’un coup ? A leur crier de se taire, de s’en aller ?
ANTIGONE Si, je l’ai pensé.

I. ÉTUDE DE TEXTE (10 points) :



Lisez attentivement le texte et répondez aux questions suivantes : 

1. a)Qui est l’auteur de l’œuvre dont le texte est extrait ? b. En quelle année est-il né ? 
Citez une autre œuvre du même auteur.
A quel genre appartient la pièce de « Antigone » ? (0,25 pt x 4)



2. Pour situer le texte dans l’œuvre, répondez aux questions suivantes :

a) Quel est l’édit que le Roi Créon avait proclamé dans la ville de Thèbes? 

b) Par qui Antigone a-t-elle été arrêtée lorsqu’elle a enfreint cet édit? (0,5 pt x 2) 

3. Créon veut sauver Antigone.
Que lui demande-t-il pour qu’il puisse la sauver ?(1pt)

4. D’après le texte, qu’est-ce que Antigone est-elle décidée à refaire ?(1 pt)

5. Pour quelle raison est-elle décidée à faire son geste de nouveau ? (1 pt)

6. « Tu irais refaire ce geste absurde » Le sentiment éprouvé par Créon qui se dégage de cet énoncé est :

– la tristesse ; – l’indignation ; – le doute.

Recopiez la bonne réponse. (1 pt)

7. Relevez dans le texte quatre mots appartenant au champ lexical de la « mort ».(0,25 pt x 4) 

8. La figure de style employée dans l’énoncé soulignée dans le texte est : – une énumération ; – une antithèse ; – une comparaison. Recopiez la bonne réponse. (1 pt)

9. Contrairement à Créon, les répliques d’Antigone sont brèves et courtes. 
A votre avis, pourquoi réagit-elle ainsi ? (1 pt)

10. Créon critique et dévalorise les cérémonies religieuses d’enterrement (les cérémonies funèbres). Que pensez-vous de cette attitude ? Justifiez votre réponse. (1 pt)

II. PRODUCTION ÉCRITE (10 points) :

Sujet : Certains jeunes s’entêtent à refuser les conseils de leurs parents malgré l’expérience de ces derniers.
Approuvez-vous l’attitude de ces jeunes ?

Développez votre réflexion sur le sujet en vous basant sur des arguments précis et sur des exemples tirés de votre expérience et de votre entourage.

Test diagnostique 2 BAC N 2

Ces deux jours et demi de repos passèrent très vite. Le vendredi après déjeuner, je me retrouvai à l’école, hurlant les versets coraniques et scandant les mots sur ma planchette à coups de poings.

Une mèche de cheveux ornait le côté droit de ma tête. Elle tournoyait aux quatre vents pendant que j’apprenais frénétiquement ma leçon. Mes doigts me faisaient mal à force de cogner sur ma planchette de bois. Chaque élève se livrait à ce jeu avec passion. Le maître somnolait, sa longue baguette à la main. Le bruit, les coups répétés sur les planchettes m’enivraient. J’avais chaud aux joues. Mes tempes bourdonnaient. Une tache de soleil d’un jaune anémique traînait encore sur le mur d’en face. Le maître se réveilla, distribua quelques coups de baguette et se rendormit. 
La tache de soleil diminuait. Les cris des enfants s’étaient transformés en torrent, en cataracte de rafale. La tache de soleil disparut.
Le maître ouvrit les yeux, bâilla, distingua au milieu de toutes ces voix, celle qui déformait une phrase vénérée, rectifia le mot défectueux et chercha une position confortable pour reprendre son somme. Mais il remarqua que le soleil avait disparu. Il se frotta les yeux, son visage s’éclaira et la baguette nous fit signe de nous rapprocher. Le bruit cessa brusquement. Installés tous contre l’estrade du Fqih, nous chantâmes la première sourate du Coran. Les plus petits comme les plus grands la connaissaient. Nous ne quittions jamais l’école le soir sans la chanter. Le vendredi nous la faisions suivre de quelques vers de Bnou Achir consacrés au rituel des ablutions et d’une ou deux prières pour implorer la miséricorde de Dieu en faveur de nos parents et de nos maîtres morts et vivants. 

Nous étions heureux quand commençaient ces litanies. Elles signifiaient la fin de nos souffrances, le retour à la maison, la course dans les ruelles humides. Enfin, le maître nous libéra un par un. Avant de partir nous nous dirigions vers l’estrade pour le saluer une dernière fois et lui baiser la main.

Chacun prit ses babouches de dessus une étagère placée à l’entrée de la salle d’école et s’en alla. 

Il faisait déjà sombre quand j’arrivai à la maison.

1.       Complétez le tableau suivant : (3pt)

Titre de l’œuvreGenreDate d’écriture de cette œuvre
 
AuteurDate du décèsTitre d’une autre œuvre
   

2.      Situez le passage par rapport aux événements précédents. (1.5 pt)

………………. ………………. ………………. ………………. ………………. ………. ……………….……………….……………….………………. ………………. ……………………………………………………………………………………………………………..……………………………………………………………………………………………………………..

3.      Pourquoi le narrateur a-t-il eu droit à deux jours de repos ? (2 pt)

………………. ………………. ………………. ………………. ………………. ………. ……………….……………….……………….………………. ………………. ………………………………………………………………………………………………

4.  Que faisaient les élèves au M’sid ? justifiez du texte. (2 pt)

…………………………………….…………………………………….…………………………………….…………………………………….…………………………………….…………………………………….…………………………………….…………………………………….…………………………………….…………………………………….

5.      A quel moment de la journée les enfants se sont-ils calmés ? (2 pt)

……………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….……………….……….……………….……………….……………….…………

6.      Relevez trois termes se rapportant au champ lexical du bruit. (1,5 pt)

 ……………….……….………….…….……………….……………….……………

7.      Complétez le tableau suivant : (2 pt)

PhrasesverbesInfinitifPersonneValeur
Il se frotta les yeux    
Nous ne quittions jamais l’école le soir sans la chanter    

8. « Le vendredi après déjeuner, je me retrouvai à l’école, hurlant les versets coraniques et scandant les mots sur ma planchette à coups de poings ».

Répondez aux question de l’énonciation (2,5 pt)

Qui parle : …………………..                  à qui : ……………………….

Où : ……………………………              Quand : ……………………

Est-ce cet énoncé est :

˜ coupé de la situation de l’énonciation             ˜ ancré dans la situation d’énonciation

Cochez la bonne réponse

9- Transformez au Discours Indirecte (1.5pt)

Le narrateur dit : «  Nous étions heureux quand notre fqih sortit »

Le narrateur  ……………………………………………………………………………….

6.   Si vous aviez un enfant , est ce que vous allez l’inscrire à l’école coranique ? dites pourquoi   . (2 pt)

……………….……………….……………….……………….……………….……………….

 ……………….……………….……………….……………….……………….……………….

 ……………….……………….……………….……………….……………………………….

 ……………….……………….……………….……………….……………….……………….

des tests diagnostiques pour tronc commun 1 bac et 2 bac français qualifiant

pour bien se préparer à l’examen d’aptitude professionnelle français qualifiant: la didactique

La classe inversée

La relation entre la didactique, la pédagogie et aux sciences de l’éducation

Qu’est-ce que la pédagogie active: son importance – ses fondements – ses stratégies – ses points positifs

c’est quoi la pédagogie de l’erreur? Et c’est quoi l’erreur pédagogique?

tests diagnostiques tronc 1 2 bac

Author: Prof.Ziani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *