La relation entre la didactique, la pédagogie et aux sciences de l’éducation

La relation entre la didactique, la pédagogie et aux sciences de l’éducation

Le domaine de la dialectique connait un mouvement, à la fois sur le plan théorique et pratique, et cela appelle un ensemble de questions qui nécessitent une pause contemplative qui a l’intention de se tenir au concept de la didactique elle-même, et la relation qu’elle a avec la pédagogie, les sciences de l’éducation et les autres sciences.

Mais tout d’abord, il faut connaître le concept de pédagogie, de la didactique et des sciences de l’éducation.

Alors, quel est le concept de pédagogie?

Quelles sont les pédagogies efficaces les plus importantes?

Quel est le concept de didactique? Quels sont ses éléments les plus importants?

Quel est le concept des sciences de l’éducation?

Quelle est la relation entre l’enseignement, la pédagogie et la pédagogie?

Le concept de pédagogie:

En termes de dérivation linguistique, la pédagogie se compose à l’origine de deux parties: le péda: cela signifie l’enfant et l’agogé, c’est-à-dire le leadership et la conduite, ainsi que l’orientation.

La pédagogie au niveau de l’application est cette activité scientifique représentée dans les différentes pratiques et interactions qui ont lieu au sein de l’institution scolaire entre l’enseignant et les apprenants, mais dans la dimension théorique est ce champ cognitif qui est concerné par l’étude des phénomènes éducatifs, des programmes et des techniques dans le but d’augmenter l’efficacité et l’efficience de l’acte pédagogique [1].

Ainsi, la pédagogie signifie à la fois les activités et pratiques appliquées au sein du département, ainsi que ce qui peut fonctionner pour rationaliser et rationaliser ces activités et pratiques; C’est-à-dire: théoriser, qui vise à comprendre les phénomènes et à étudier les méthodes et techniques afin de proposer des généralisations et des modèles pratiques qui fournissent à l’activité éducative des idées et des procédures ciblées telles que:

L’approche par résolution de problèmes:

Cette pédagogie a émergé avec John Dewey, une pédagogie qui suggère une situation problématique complexe qui appelle l’apprenant à affronter un ensemble d’apprentissage entrelacé centré autour de cette situation.

Principes de L’approche par résolution de problèmes:

Le principe de la motivation: Que le poste soit stimulant pour l’apprenant et conforme à ses tendances.

Principe de liberté: S’appuyer sur l’effort personnel de l’apprenant.

Le principe de l’expérimentation: privilégier l’esprit de recherche et de découverte de l’apprenant.

Le principe de rationalisation: rationaliser et organiser les comportements.

Principe d’adaptation: déplacer les connaissances, les compétences et les capacités pour résoudre le problème.

Le principe du réalisme: que la position simule la réalité, pas l’imagination.

Les objectifs de la pédagogie de L’approche par résolution de problèmes:

Permettre à l’apprenant d’utiliser différents styles de pensée.

Développer le besoin de réflexion, de recherche et de réflexion.

Acquérir la capacité de proposer des idées et des perspectives avec audace.

La pédagogie de l’erreur :

La pédagogie de l’erreur est apparue avec Bachallar, et elle considérait l’erreur comme une stratégie d’apprentissage; Parce qu’il considère l’erreur comme naturelle et positive, ce qui traduit la quête d’accès à la connaissance de l’apprenant.

Types d’erreur:

Erreur de connaissance: se rapporte à la connaissance à apprendre.

Erreur de l’enseignant: méthodes d’enseignement + mauvaise gestion.

Erreur de l’apprenant: niveau mental + vision des connaissances de l’apprenant.

Diagnostiquer les erreurs:

Définition de l’erreur, classification de l’erreur et connaissance de la source de l’erreur.

les principes de la pédagogie de l’erreur :

L’erreur devient une occasion de développer l’apprentissage si cela se produit.

Reconnaissance du droit de l’apprenant à faire une erreur.

Identifiez précisément l’erreur.

Pédagogie différenciée :

Cette pédagogie est apparue avec Louis Legrand, et c’est une pratique et des techniques pédagogiques basées sur l’existence de différences individuelles entre les apprenants dans le milieu scolaire, et se reflètent dans:

  • Différences physiologiques: stature, structure musculaire et capacités physiologiques.
  • Différences cognitives: méthodes d’apprentissage, méthode de pensée, compréhension et connaissances disponibles.
  • Différences socioculturelles: coutumes, traditions et représentations de l’enseignant et de l’école, éthique et valeurs.
  • Différences émotionnelles: widgets, intérêts, motivation et image de l’apprenant sur lui-même.

Afin de remédier à ces différences:

Les apprenants doivent être orientés vers leur environnement pour garantir la réussite de leur apprentissage.

Suggérer diverses activités significatives adaptées à l’individu ou au groupe.

Répartissez les responsabilités et impliquez tous les membres du groupe départemental.

Pédagogie de l’intégration:

Cette pédagogie est apparue avec Xavier Rogers = C’est la capacité d’employer plusieurs connaissances et ressources pour résoudre une situation complexe, c’est-à-dire l’utilisation et la gestion de ces connaissances qui ont été acquises dans les diverses situations qui nécessitent ces connaissances.

Pédagogie de soutien:

C’est une composante du processus d’enseignement et d’apprentissage, dont la fonction est de contrôler, corriger et rationaliser ces processus afin de réduire les différences entre les niveaux des apprenants.

Mesures de renforcement:

Diagnostic: diagnostic de carence au moyen de tests.

Planification: élaboration d’un plan sur la façon d’organiser les postes de soutien.

Réalisation: Mise en œuvre du plan, à l’intérieur ou à l’extérieur du département.

Calendrier: mesurez le succès du plan.

Types de renforcement et soutien:

Support intégré: il est au sein du même département.

Appui institutionnel: Il s’agit d’un groupe de services au sein de l’organisation.

Soutien externe: être en dehors de l’institution.

Pédagogie du projet.

• Pédagogie contractuelle.

Pédagogie ludique.

Objectifs pédagogiques

A travers la limite fixée par Ahmed El-Fassi, on peut dire que la pédagogie est un terme global, qui inclut la didactique liée à la planification de la stratégie à suivre en classe, et cette association est affirmée par Jean Houssaye en disant:

«Par définition, le pédagogue ne peut être ni un pur praticien, ni un pur théoricien. Il est entre les deux, il est cet entre – deux »[2].

Par conséquent, la pédagogie est une combinaison de ce qui est théorique et appliqué en même temps, de sorte qu’elle ne peut pas être confinée d’un côté mais pas de l’autre; Parce que la première partie est celle qui ouvre la voie à la pratique appliquée en classe éducative.

Concept de la didactique:

Depuis l’émergence des sciences de l’éducation en tant que science autonome, et la recherche continue pour définir le terme didactique, comme un processus qui cherche à rationaliser et à rationaliser l’acte pédagogique d’apprentissage avec un haut de gamme afin d’améliorer le climat de séparation; Être un terrain propice à l’apprentissage.

En tant que convention, le mot didactique est utilisé depuis longtemps pour désigner tout ce qui est lié à l’éducation, aux activités qui se déroulent généralement dans les départements et les écoles, le mot didactique dans les langues européennes est dérivé de “didaktikos” et signifie: apprenons; En d’autres termes, il s’enseigne les uns les autres, principalement dérivé du mot grec didaskein) et sa signification est apprendre. Ce mot a été utilisé pour la première fois dans l’éducation, synonyme de l’art de l’éducation. Où il le définit comme: l’art général de l’éducation dans diverses matières éducatives, et ne le considère pas uniquement comme un art de l’éducation; Il s’agit plutôt de l’éducation. Selon Comenius, le mot fait référence à la communication et à la communication des connaissances à tous. Nous trouvons dans la langue arabe un ensemble de termes correspondant au terme éducatif (didactique), enseignement des sciences, enseignement des sciences, enseignement [3].

En tant que terminologie, l’enseignement des aides pédagogiques est lié aux méthodologies d’enseignement d’une matière ou d’une spécialisation spécifique. Il profite également des interactions qui peuvent être réalisées dans une situation d’apprentissage éducatif entre une connaissance spécifique et l’enseignant de cette connaissance [4]. Classer le sujet comme une classification appropriée aux besoins de cet apprenant et déterminer la méthode appropriée pour son apprentissage et organiser l’espace et le champ d’apprentissage [5].

Le terme didactique est souvent utilisé comme synonyme de pédagogie, mais si nous excluons certaines utilisations stylistiques, le terme suggère d’autres significations qui expriment une approche spéciale des problèmes de l’éducation. Les applaudissements sont une science auxiliaire de la pédagogie et le rôle de l’élaboration de stratégies pédagogiques pour aider à atteindre les objectifs lui a été assigné. Récemment, cependant, la méthodologie d’enseignement a évolué vers la construction de son propre concept en raison du développement de la recherche fondamentale et scientifique, et a commencé à gagner son indépendance de la domination des autres sciences.

Au Maroc, j’ai mené de nombreuses études et recherches de nature didactique, intéressées à réfléchir sur le matériau et ses concepts, et à construire des stratégies pour l’enseigner [6].

1- Types de fondements didactiques et théoriques:

Fondements théoriques de la didactique:

Transmission didactique:

Le Dr Al-Amrani le définit également comme travaillant sur l’adaptation et la conversion des connaissances scientifiques en un sujet d’étude selon le lieu, le public, le destinataire, les buts et les objectifs [7].

À travers les deux définitions suivantes, on peut dire: Le transfert didactique est un processus par lequel les connaissances sont transférées du domaine scientifique pur au domaine éducatif professionnel afin d’adapter le contenu des manuels aux apprenants.

Contrat didactique:

Le concept de contrat didactique a commencé à émerger avec les travaux et les études du chercheur en éducation Broso G. Brousseau, et ce concept parie sur le comportement de l’enseignant attendu des élèves et le comportement de ceux attendus de l’enseignant, et les relations de ceux-ci et ceux avec les connaissances ciblées par le processus d’apprentissage [8].

En conséquence, on peut dire: le contrat contractuel est les règles qui définissent de manière moins claire ce que chaque partenaire doit respecter et respecter, et c’est une loi qui détermine la localisation de l’enseignant et de l’enseignant et les niveaux de responsabilité assignés à chacun d’eux.

Triangle didactique:

C’est ce triangle exprimant la position éducative comme un modèle qui combine trois pôles inégaux: un élève, un enseignant, les connaissances et les interactions entre chacune de ces électrodes par rapport aux deux autres pôles, comme le montre la figure suivante [9]:

COMPETICE

Définition des sciences de l’éducation:

L’éducation est l’art et la science de l’enseignement, et elle a un impact majeur sur le renforcement de la confiance des élèves et des enseignants dans le processus éducatif, et comprend un ensemble de stratégies d’enseignement efficaces; Pour que chaque groupe d’élèves ait besoin d’une stratégie différente pour améliorer le niveau d’apprentissage, il n’y a pas d’approche scientifique unifiée adaptée à tous les niveaux et à toutes les situations; Il existe des stratégies appropriées pour enseigner des compétences spécifiques, et d’autres qui conviennent aux antécédents, aux capacités et aux styles d’apprentissage des élèves. Elles doivent favoriser la participation intellectuelle entre les élèves et les enseignants, et l’interdépendance du monde en général et des autres.

Les sciences de l’éducation visent à rechercher les conditions du statut éducatif. Autrement dit, dans les facteurs et conditions externes qui les affectent, ces derniers sont de deux types:

1- Conditions générales: elles concernent l’activité éducative dans son ensemble, et incluent la société avec ses caractéristiques historiques et économiques, les décisions générales, les programmes et les directives officielles relatives à la manière de les mettre en œuvre, les méthodes et techniques pédagogiques générales ou officielles, les règles générales adoptées pour la construction et la construction des établissements d’enseignement, et le système général de recrutement et de formation des hommes d’éducation.

2- Conditions locales: Les facteurs et déterminants locaux de la situation éducative concernent, et incluent la petite communauté qui englobe l’établissement d’enseignement (village – ville), l’établissement d’enseignement lui-même en termes de caractéristiques et d’équipement, l’équipe éducative travaillant dans l’établissement en termes de cohérence et de fonctionnement.

Les sciences concernées par l’étude de la situation éducative à ce niveau sont: “Histoire de l’éducation – Sociologie de l’éducation – Démographie scolaire – Economie de l’éducation – Administration scolaire – Education comparée – Technologie de l’éducation”.

La relation de la didactique avec la pédagogie et les sciences de l’éducation:

Depuis l’émergence des sciences de l’éducation, et la recherche se poursuit afin de rationaliser et de rationaliser le processus d’apprentissage éducatif, et pour cette raison, la philosophie des données sur l’éducation a été investie pour déterminer sa valeur, son potentiel et ses limites, ainsi que pour investir dans les données psychologiques pour identifier les méthodes de traitement de l’apprenant et surveiller les phénomènes psychologiques dominants en classe et la conscience de la nature. La relation entre les apprenants et l’enseignant et les facteurs de contrôle pour améliorer l’environnement de classe; Être un terrain propice et investir la sociologie des données de l’éducation pour réaliser et prendre conscience de la dimension sociale qui contrôle le processus d’apprentissage éducatif et les différents effets qu’il a sur lui.

Tous ces investissements et d’autres se sont reflétés dans le travail éducatif en classe, et il est devenu impératif pour les apprenants et les praticiens du processus d’apprentissage d’évoquer un certain nombre de concepts et de concepts qui sous-tendent la pratique éducative à la lumière de l’enseignement.

Quelle est la relation entre la didactique et la pédagogie et les sciences de l’éducation?

Il y a ceux qui distinguent la pédagogie de la didactique. Le premier est basé sur un ensemble de théories et de principes et concerne le transfert des concepts aux apprenants et les aide à acquérir des connaissances. Quant à l’enseignement, il s’agit d’une branche des sciences de l’éducation qui vise les aspects du processus éducatif pour le renouvellement de l’éducation et de l’apprentissage et son développement. Il est également concerné par la planification et le suivi des objectifs de l’éducation. Voies et moyens pour atteindre ces objectifs [10].

Il semble que cette organisation n’est pas un processus facile. Cela nécessite de chercher de l’aide auprès de sources de connaissances. En tant que psychologie de la connaissance de la psyché et des besoins de l’apprenant, et de la pédagogie appropriée pour y faire face, cette organisation systématique du processus éducatif devrait conduire à la réalisation d’objectifs qui prennent en compte l’intégralité du comportement humain, c’est-à-dire les résultats d’apprentissage, et se manifestent au niveau des connaissances mentales acquises par l’apprenant, ainsi qu’au niveau des attitudes émotionnelles et des capacités sensori-motrices qui Par exemple, elle se manifeste dans le sport [11].

Quant à l’éducation, c’est l’activité des générations adultes sur celles qui n’ont pas encore mûri pour la vie sociale, et elle a pour objet de créer chez l’enfant un certain nombre de conditions physiques, mentales et morales qui lui sont demandées par la société et l’environnement dans lesquels elles sont considérées comme orientatrices [12].

Nous découvrons que la dédactique est l’étude scientifique de l’organisation de situations d’apprentissage qui nécessitent un ensemble de conditions précises, y compris un engagement envers la méthode scientifique dans l’élaboration et la formulation d’hypothèses, et la vérification de leur validité par des tests et des expérimentations. L’enseignant doit faciliter l’apprentissage de l’élève, déterminer la manière appropriée de l’apprendre et préparer les outils et l’aide nécessaires à cet apprentissage.

En conséquence, on peut dire que la relation entre la pédagogie, la didactique et les sciences de l’éducation est une relation intégrative, dans laquelle un ensemble de données est investi qui vise à servir le processus d’apprentissage éducatif.

[1] Ahmed Al-Fassi; Didactic: Concepts and Approaches, Abdul-Malik Al-Saadi University, Al-Khwarizmi Edition, Tetouan, DT, pp. 7-8.

[2] Abdulaziz Al-Amrani; Blog des sciences de l’éducation: Présentation sur le thème d’une introduction générale aux aides pédagogiques, 2013-2014, p. 28.

[3] Muhammad al-Draij; Retour à la définition de Didactic: A New Study, Site Web: Al-Astad Newspaper, 13 octobre 2012.

[4] Al-Hassan Beard; Guide de l’enseignant de la formation professionnelle, Dar Al-Harf pour l’édition et la distribution, 1re édition, 2008 AD, p. 249

[5] Utile dans l’éducation; Muhammad al-Saduqi, éd., Dat, p. 5.

[6] Abdulaziz Al-Amrani; Une introduction générale à la didactique 2014, 2013/2013, p. 42, citant le discours didactique: ses questions et ses enjeux. Lawrence Corneau et Alan Verneau, p. 72.

[7] Abdulaziz Al-Amrani; Une introduction générale à la didactique AD 2013-2014, p. 42, citant le discours didactique: ses questions et ses enjeux; Lawrence Corneau et Alan Verneau, p. 72.

[8] Abdulaziz Al-Amrani, Introduction générale à la didactique, référence précédente, page 47.

[9] Ahmed Al-Fassi; Didactique: concepts et approches, référence précédente, p. 18.

[10] Nour Al-Din Ahmad Qaid et Hakima Al-Subaie; L’éducation et sa relation avec la performance pédagogique et l’éducation, Al-Wehdat Journal for Research and Studies, n ° 8 2010, pp. 33-49.

[11] Hammadi Muhammed (Collection de littératures)

La relation entre la didactique, la pédagogie et aux sciences de l’éducation

l’article source sur le différence entre la didactique et la pédagogie ici

Qu’est-ce que la pédagogie active: son importance – ses fondements – ses stratégies – ses points positifs

c’est quoi la pédagogie de l’erreur? Et c’est quoi l’erreur pédagogique?

Qu’est-ce que la pédagogie différenciée et comment peut-elle être employée en classe?

Author: Prof.Ziani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *