PRODUCTION ÉCRITE sur : L’argent, fait-il le bonheur ou le malheur? texte argumentatif

examen professionnel

PRODUCTION ECRITE sur : L’argent, fait-il le bonheur ou le malheur?

 sujet : L’argent, fait-il le bonheur ou le malheur?

La première étape :

on doit souligner les mots clés du sujet, qui sont :                                         « argent », « malheur » et « bonheur ».

La 2ème  étape:

on va poser des questions qui vont nous aider à analyser notre sujet:

question: Que représente l’argent pour vous ?

réponse: L’argent est un moyen qui nous permet de réaliser  nos désirs et nos rêves.

question: Que peut-on faire avec l’argent ?

réponse: L’argent nous permet de voyager, d’acheter tout ce qu’on désire…Il nous permet aussi de vivre à l’aise, sans nécessité.

question: Est-ce que la réalisation des rêves et des désirs crée le bonheur?

réponse: Oui, la réalisation des rêves pourrait créer le bonheur.

Notre bonheur dépend de nos rêves et de nos désirs.

question: Est-ce que l’argent ne crée pas le malheur chez certaines personnes ?

réponse: L’argent crée parfois le malheur des gens.

question: Comment l’argent peut-il causer le malheur de celui qui le possède ?

réponse: – Il existe des rêves que l’argent seul ne peut réaliser (les enfants par exemple, une maladie qui n’a pas de solution)

– Posséder l’argent et ne pouvoir réaliser des rêves est la cause du malheur.

– Le mauvais usage de l’argent peut causer le malheur à celui qui ne sait

pas comment il doit en profiter.

question: Est-ce que l’argent nous permet d’acheter l’amour, l’amitié, la santé…?

réponse: Avec de l’argent on ne peut pas acheter les valeurs humaines.

Question: Quel est le meilleur moyen pour profiter de l’argent ?

réponse: La bonne gestion, utiliser l’argent dans ce qui plaît à Dieu.

SYNTHÈSE

L’argent fait le bonheur car il est le moyen de réaliser les rêves et les désirs de l’individu, et donne l’occasion de rendre les gens heureux en les aidant. En revanche, il pourrait causer le malheur à celui qui le possède s’il en fait un mauvais usage. L’argent peut causer le bonheur ou le malheur ; c’est selon la façon et la manière dont on l’utilise (une arme à double tranchant).

pour l’argent

Production écrite, 2 sujet: L'argent, fait-il le bonheur ?
  • on peut acheter le plaisir…………………………… mais pas l’amour;
  • On peut acheter un spectacle………………………….mais pas la joie;
  • On peut acheter un esclave……………………………. mais pas un ami;
  • On peut acheter une femme…………………………….mais pas une épouse;
  • On peut acheter une maison…………………………….mais pas un foyer;
  • On peut acheter des aliments………………………… mais pas l’appétit;
  • On peut acheter des médicaments ………………………. mais pas la santé;
  • On peut acheter des diplômes ……. …………………mais pas la culture;
  • On peut acheter des gardes du corps ……………..mais pas la sécurité;
  • On peut acheter des livres…………………………….. mais pas l’intelligence;
  • On peut acheter des tranquillisants ……………………mais pas la paix;
  • On peut acheter des indulgences………………………… mais pas le pardon;
  • On peut acheter la terre…………………………………… mais pas le ciel.

prodfuction écrite sur : L’argent fait-il le bonheur ?

       L’homme, au cours de sa vie, recherche à atteindre le bonheur et espère l’atteindre à chaque nouvel objectif qu’il se fixe. Il en a besoin pour continuer à éprouver du plaisir à vivre. Puisqu’un homme attristé et malheureux pendant une trop longue période perd son goût à la vie et avec lui tout espoir de la continuer.

       Chacun puise son bonheur et sa joie de vivre dans d’autres domaines : les uns le trouvent dans des activités telles que le sport, le voyage, la lecture, l’écriture et le dessin… D’autres le trouvent dans l’amour et le besoin de venir en aide à autrui, d’aimer et d’être aimé et de rendre heureux leur entourage voire leurs semblables .Et certains le trouvent dans le confort matériel et le pouvoir d’achat. 

      Par contre, d’autres le trouvent, malheureusement dans la destruction, le mensonge et le vice. Cela dépend de chaque individu et varie d’une personne à l’autre en fonction de son caractère et de son mode de vie.

Bref, la plupart des humains du monde contemporain voient le bonheur dans le matérialisme et l’argent, ce qui est une très grande erreur de leur part.

L'argent ne fait pas le bonheur, vrai ou faux ?

fin de la PRODUCTION ÉCRITE sur L’argent fait-il le bonheur

d’autres liens pour vous

productions écrites rédigés:

Production écrite sur la Médecine moderne / traditionnelle texte argumentatif

  • Thème tiré de l’œuvre :la boîte à merveilles d’Ahmed Sefrioui

Production écrite sur le travail des parents loin de leurs enfants texte argumentatif

  • Thème tiré de l’œuvre : la boîte à merveilles d’Ahmed Sefrioui

Production écrite sur les réseaux sociaux texte argumentatif

  • Thème tiré de l’œuvre : la boîte à merveilles d’Ahmed Sefrioui

Production écrite sur le suicide texte argumentatif

sur un autre site cliquez ici

Author: Prof.Ziani

4 thoughts on “PRODUCTION ÉCRITE sur : L’argent, fait-il le bonheur ou le malheur? texte argumentatif

  1. e bonheur (étymologiquement : bonne chance) désigne un état durable de satisfaction et de plénitude. Le bonheur se distingue du plaisir et de la joie, qui sont des émotions éphémères et toujours liées à un objet particulier. La satisfaction des besoins fondamentaux (se nourrir, se vêtir, se loger et se sentir en sécurité) représente les éléments essentiels pour atteindre un état de bien-être. L’être humain a également besoin de vivre en société. Le besoin relationnel répond alors au besoin d’aimer et d’être aimé. À travers les relations amicales et amoureuses, l’individu apprend à mieux se connaître et à comprendre ceux qui l’entourent. Le besoin d’accomplissement de soi se traduit par un désir de comprendre, de connaître et de se réaliser. De nombreux philosophes, intellectuels et chercheurs se sont prononcés sur la question du bonheur, et la seule conclusion sur laquelle tous s’entendent, c’est que le bonheur est une notion subjective et relative.

  2. Réussir mon examen régional : Langue française – Maroc
    15 janvier 2017 ·
    **************Production écrite :L’argent fait -t-il le bonheur****************
    Sujet:
    « l’argent fait le bonheur » discutez cette idée en vous appuyant sur des arguments pertinents soutenus par des exemples .
    —————-
    L’homme aspire au bonheur et personne ne peut nier qu’il ne désire pas d’être heureux. De nombreux moyens amène l’homme à réaliser ce désir à titre d’illustration : le travail, le statut social et surtout l’argent notamment au sein d’une société qui devienne de plus en plus matérialiste.
    Alors à quel point peut-on affirmer que l’argent fait le bonheur. Peut-on vivre heureux sans argent ?
    Tout d’abord, l’argent contribue au bonheur. C’est un moyen de vivre convenablement, il nous permet l’achat de ce que l’on veut et de pouvoir obtenir le confort. Prenons comme exemple les riches qu’on voit généralement à la télévision, possèdent de gros bateaux, de belles voitures, vivent dans de bonnes conditions et paraissent heureux.
    Ensuite, l’argent permet de profiter de la vie, se distraire, s’amuser, voyager suivre les études dans les meilleurs écoles et universités ici ou à l’étranger.
    Enfin, le partage peut rendre les riches heureux car grâce à l’argent, il peut faire le bonheur d’autrui ,en venant en aide aux misérables, aux orphelins ,aux handicapés. . Par exemple, un citoyen se sent fier et heureux lorsqu’il fait un don à une association ou une œuvre de charité (œuvre caritative).
    Cependant, comme dit le dicton, rappelons que «l’argent ne fais pas le bonheur». Premièrement, l’argent n’achète pas les sentiments, tels que l’amour ou l’amitié. On peut être heureux sans argent. Deuxièmement, la sécurité matérielle et le non désir du travail peut amener l’homme à la paresse . Cette dernière conduit tôt au tard à de nombreuses maladies. Finalement, l’argent n’achète pas la vie. Nous sommes tous égaux face à la mort et l’argent ne peut modifier les aléas de la vie, le destin
    En guise de conclusion, l’argent participe à l’amélioration de notre mode de vie. Pourtant il n’est pas l’unique voie au bonheur, il est nécessaire de posséder de vraies valeurs et de réussir dans certains domaines tels que l’Amour, l’Amitié, la Santé ou la Famille afin de l’atteindre.

  3. Le bonheur (étymologiquement : bonne chance) désigne un état durable de satisfaction et de plénitude. Le bonheur se distingue du plaisir et de la joie, qui sont des émotions éphémères et toujours liées à un objet particulier. La satisfaction des besoins fondamentaux (se nourrir, se vêtir, se loger et se sentir en sécurité) représente les éléments essentiels pour atteindre un état de bien-être. L’être humain a également besoin de vivre en société. Le besoin relationnel répond alors au besoin d’aimer et d’être aimé. À travers les relations amicales et amoureuses, l’individu apprend à mieux se connaître et à comprendre ceux qui l’entourent. Le besoin d’accomplissement de soi se traduit par un désir de comprendre, de connaître et de se réaliser. De nombreux philosophes, intellectuels et chercheurs se sont prononcés sur la question du bonheur, et la seule conclusion sur laquelle tous s’entendent, c’est que le bonheur est une notion subjective et relative.
    Le bonheur est une question d’aptitude et d’attitude. Il dépend de ce que l’on recherche dans la vie : réussite sociale, familiale, professionnelle, financière, physique, morale…
    Le bonheur est une finalité visée par tous : tout homme cherche à être heureux. C’est même son grand rêve. Mais tous les hommes ne s’accordent généralement pas sur les biens qui permettent de l’obtenir. Certains recherchent exclusivement l’argent ; d’autres le plaisir ; d’autres se préoccupent de leur santé. L’argent rend heureux parce qu’il permet d’acquérir tout ce qu’un homme peut désirer. Mais, on ne désire jamais que ce qu’on croit être source de plaisir. C’est donc pour le plaisir qu’on cherche à avoir de l’argent. Or, quel plaisir aurions-nous de vivre si nous étions malades ? La santé est donc plus indispensable au bonheur que l’argent et le plaisir.
    Pour Voltaire c’est la raison qui doit guider l’homme, c’est la raison qui permet le progrès et qui permet d’accéder au bonheur. La faculté de juger, de distinguer le bien du mal et le vrai du faux est un moyen d’atteindre le bonheur.
    Ce qui s’impose à nous est d’assurer notre propre bonheur. Cependant, les autres représentent une condition non négligeable pour notre bonheur. Est-ce qu’un bonheur égoïste est de notre intérêt ? Le bonheur collectif ou commun satisfait pleinement l’homme.
    La moralité est le bien suprême, mais le bien complet semble être l’union de la vertu et du bonheur. Il ne semble pas qu’il y ait de bonheur possible sans liberté, et de liberté possible sans vertu. Autrement dit, la liberté va de pair avec la morale.
    L’argent ne fait pas toujours le bonheur, mais il y contribue. L’argent n’apporte pas le bonheur même s’il constitue l’une de ses causes. Mais la clé du bonheur dans cette vie est dans l’au-delà, en la foi en Dieu et l’accomplissement des bonnes œuvres.
    Le bonheur réel est synonyme de liberté : faire ce qu’on a envie de faire, loin des contraintes morales et sociales (ex : le conformisme social est un frein au bonheur de l’individu). Le vrai bonheur consiste dans l’acceptation de la souffrance qui chemine vers la joie.
    Mais, Le bonheur total est utopique. La vie impose ses contraintes auxquelles l’individu ne peut pas échapper (contraintes sociales, économiques, politiques, etc.). La liberté, nécessaire au bonheur, a des limites (ex : on ne peut accéder au bonheur que par l’apprentissage de la liberté (Driss Chraïbi). Vouloir accéder au bonheur total, sans se soucier de la loi, est une preuve d’égoïsme.
    La satisfaction des besoins de base représente la condition indispensable mais non suffisante pour être heureux. Bien entendu, d’autres facteurs comme les traits de personnalité, les valeurs d’une société et même les expériences de vie peuvent influencer votre vision du bonheur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *