Le schéma narratif de la boîte à merveilles 1 bac

controle

Le schéma narratif de la boîte à merveilles

Situation initiale :

Le narrateur – personnage vit avec ses parents. Rien ne perturbe sa vie heureuse. Cette phase occupe une place importante dans le récit (du chapitre. I au Chapitre. VIII). L’ampleur de cette étape traduit la quiétude dans laquelle baigne le petit enfant, plongé dans un monde merveilleux et fabuleux.

Élément perturbateur (Le schéma narratif de la boîte à merveilles):

Ce qui trouble ce bonheur c’est la ruine du père qui a perdu son capital : l’argent qu’il portait dans le souk aux haïks.

Péripéties :

Le voyage du père à la campagne aux environs de la ville de Fès, où il exerce un travail comme moissonneur afin de pouvoir amasser de l’argent nécessaire pour se rétablir dans son atelier. (Chapitres. IX, X, XI). Le congé accordé à Sidi Mohammed  qui ne va pas à l’école coranique à cause de sa faiblesse due à sa maladie. La tristesse de la mère qui se rend aux mausolées et consulte les voyants en compagnie de Lalla Aicha la supersticieuse.

Dénouement :

Le retour du père chez lui. (Chapitre. XII)

Situation finale :

Le retour de l’équilibre : le bonheur. La réouverture de la Boîte à Merveilles par le petit enfant Sidi Mohammed  (Chapitre.XII)

c’était Le schéma narratif de la boîte à merveilles

voir aussi des liens utiles

Examens régionaux de toutes les années

Examens régionaux selon l’année et la région

Situation initiale :Le narrateur – personnage vit avec ses parents. Rien ne perturbe sa vie heureuse. Cette phase occupe une place importante dans le récit (Chapitre. I  jusqu’au Chapitre. VIII). L’ampleur de cette étape traduit la félicité dans laquelle baigne le petit enfant, plongé dans un monde merveilleux.

Élément perturbateur : Ce qui trouble cette félicité c’est la ruine du père qui a perdu son capital : Il a perdu l’argent qu’il portait dans le souk aux haïks.

Péripéties : Le voyage du père à la campagne, où il exerce un travail de moissonneur afin de pouvoir amasser de l’argent nécessaire pour se rétablir dans son atelier. (Chapitres. IX, X, XI). Le congé accordé au petit qui ne va pas à l’école coranique à cause de sa faiblesse. La tristesse de la mère qui se rend aux mausolées et consulte les voyants.Dénouement : Le retour du père. (Chapitre. XII)

Situation finale : Le retour de l’équilibre : le bonheur. La réouverture par le petit de sa boîte à merveilles. (Chapitre.XII)

Author: Prof.Ziani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *