biographie de ahmed sefrioui 1 bac

biographie de ahmed sefrioui 1 bac

Module  1 : Etudier un roman autobiographique

Séquence 1 : Entrée dans l’œuvre.

Séance : 1 (1ère semaine) 

Activité : Lecture

Niveau : 1ère année Baccalauréat

Durée  : 1 heure

Compétence : Communiquer oralement autour de l’œuvre.

Capacité : Etudier le paratexte l’œuvre 

Support : La boîte à merveilles, Ahmed SEFRIOUI.

Démarche : Cours dialogué.

Déroulement du cours

  1. Mise en situation
  2. Présenter l’œuvre « La boîte à merveille » puis distinguer entre le paratexte et le texte.
  3. Identifier les éléments constitutifs du paratexte à savoir : la 1ère et la quatrième pages de couverture.
  • Etude du paratexte et émission des hypothèses de lecture
  1. La 1ère page de couverture
  2. Qui est l’auteur de cette œuvre ?                         
  3. Quel est le titre de l’œuvre ? Faîtes-en une interprétation.
  4. Qu’évoque le titre de cette œuvre ? Emettre des hypothèses.
  5. De quel genre d’œuvre est-il question ? 
  6. Présentez l’édition et l’année d’édition de l’œuvre ?
  7. Que constatez-vous à partir de l’illustration ?
  8. Quel rapport déduisez-vous entre l’image et l’histoire ?
L’œuvre
Le titre :  La boîte à merveilles
Genre  Roman autobiographique
L’auteur :  Ahmed Sefrioui
Langue d’origine :  Le français
Date de publication :  1952     /       1954
Edition :  Seuil
  • La 4ème page de couverture:
  • Lisez le résumé, que nous apprend-il ?
  • A quelles questions répond-il ?
  • Deux explications de la boîte à merveille : un coffret d’objets et un son trésor personnel
  • Qui ?  Qui est le jeune Sidi Mohammed ?  Quel rôle tient-il dans ce récit ?
  • Où ? Autant de lieux cités à Fès : la médina, l’école coranique, les bains maures…
  • Quoi ? Autant de thèmes : les amours, les drames, les passions d’un monde, …
  • Le titre et le résumé vous incitent-ils à lire l’ouvrage ?
  • La biographie succincte de l’auteur (Biographie d’Ahmed SEFRIOUI)
  • Qui est Ahmed SEFRIOUI ? quelle langue parle-t-il ? En quelle langue écrit-il ?

(La littérature maghrébine d’expression française)

C- Etude du dos de l’œuvre : l’auteur, le titre de l’œuvre et la maison d’édition

3- Traces écrites

– Recopier le bilan de la séance

  – Distribuer des exposés :-Biographie d’Ahmed  SEFRIOUI 

                                      – La littérature maghrébine d’expression française

                                      – L’autobiographie / Roman autobiographique

Déroulement de la séance

I- Mise en situation

Le professeur demande aux élèves d’effectuer une recherche la biographie d’Ahmed SEFRIOUI à l’ avance afin de pouvoir présenter leurs travaux de recherche en classe sous forme d’exposé

II- Présentation de l’exposé

– Les élèves sont invités à présenter leur exposé devant le groupe classe.

– Leur demander de noter au tableau les faits et les informations essentielles de la vie d’Ahmed SEFRIOUI

– Veiller à ce que les dates soient présentées de manière chronologique.

– Citer d’autres œuvres d’Ahmed SEFRIOUI.

1- Biographie d’Ahmed SEFRIOUI

Ahmed Sefrioui est un écrivain marocain qui passe pour l’initiateur de la littérature marocaine d’expression française. Il est né à Fès en 1915 de parents Amazighs. Il a grandit dans la médina, d’où la présence prégnante et cet espace dans son œuvre et particulièrement dans “la Boîte à merveilles”.

Sefrioui fut fondateur du musée Al Batha à Fès, une ville omniprésente dans la majorité de ses écrits. De l’école coranique aux écoles de Fès puis arrivé à la langue française, se manifeste tout un parcours qu’on trouve aussi présent dans ses écrits (historiques). Jeune journaliste dans « l’action du peuple », puis conservateur dans le musée  « Addoha » à Fès, en citant des fonctions publics à partir de 1938 aux ministères de la culture, de l’éducation nationale et du tourisme à Rabat. Il est mort en 25 février 2004.

Fiche récapitulative                                                                                         

Naissance : né à Fès en 1915 de parents d’origine berbère.

Etudes :

– Etudes secondaires au collège Moulay Idriss à Fès.

– Diplôme de fin d’études secondaires et brevet d’arabe classique.

– Stages en France et participation à des rencontres internationales et des stages de musique.

Activités administratives :

– 1938 : affectation au musée du Batha à Fès.       – 1956 : chef du service de l’Artisanat.

– 1954 : assistant de musée à Rabat.                      – 1957 : attaché de cabinet au Ministère de  

                                                                                 l’Information et du Tourisme puis directeur de

                                                                                 l’Office  National du tourisme.

1959 : Directeur des monuments historiques, des Arts et du Folklore.

1963 : Directeur des Affaires Culturelles puis directeur des Arts plastiques, chef de la division des monuments historiques, de l’Archéologie et des musées.

     Décès : il est décédé le 25 février 2004 à l’âge de 89ans.

Œuvres et récompenses :

· 1949 : Le Chapelet d’Ambre : – Grand Prix Littéraire  du Maroc pour Le Chapelet d’Ambre.

                                                       – Prix Marcelin Guérin offert par l’Académie française.

· 1954 : La boîte à merveilles : – Prix Lyautey offert par l’Académie des sciences d’Outre-mer.

                                                     – Palmes académiques.

                                                     – Ouissam Alaouite.

                                                     – Ordre des arts et des Lettres.

· 1973 : La maison de servitude : – chevalier de la légion d’honneur

· 1989 : Le Jardin des Sortilèges ou le Parfum des Légendes– Commandeur des Palmes Académiques.

biographie de ahmed sefrioui 1 bac

d’autres liens très utiles

Author: Prof.Ziani

1 thought on “biographie de ahmed sefrioui 1 bac

  1. PRESENTATION DE L’CEUVRE
    L’auteur Ahmed Sefrioui est né en1915 à Fès. Ses parents étaient d’origine berbère, mais la famille finit par être arabisée. Il passa son enfance dans la médina, ce qui explique en grande partie la fréquente allusion de cet espace dans son œuvre, plus particulièrement dans la Boite à merveilles. Il fréquenta l’école coranique, passage presque obligé à l’époque, puis rejoignit le collège Moulay Driss. Il travailla comme journaliste dans le quotidien l’Action du peuple puis devint conservateur du musée Addoha, toujours dans sa ville natale. En 1938, il fut nommé comme fonctionnaire attaché au ministère de la Culture, puis au ministère de l’Education nationale et enfin au ministère du Tourisme (service des Monuments historiques) dans la capitale Rabat. En 1947, son recueil de nouvelles Le Chapelet d’ambre fut couronné par le Grand prix littéraire du Maroc. Une distinction dont aucun auteur marocain n’avait bénéficié jusque-là. Ahmed Sefrioui est mort le 25 février 2004.

    Principales oeuvres

    Dans ses écrits, le premier écrivain marocain d’expression française s’atèle à la description des milieux du Maroc traditionnel en mettant en évidence, non sans ironie, la vie qui s’y déroule dans ses multiples aspects, et en laissant délibérément de côté les considérations politiques qui sont derrière les phénomènes évoqués. Il a légué de nombreux textes à la postériorité, dont certains inédits. Parmi les plus caractéristiques, on peut citer notamment
    – Le Chapelet d’ambre (1943) – La Boite à merveilles (1954). – La Maison de servitude (1973). – Le Voleur et le serpent (conte inédit). – Le Teigneux (conte inédit). – Le jardin des sortilèges ou le Parfum des légendes

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *