Examen régional Fes Meknes 2014 ( la boîte à merveilles 2014 chapitre 3 ou III)

Advertisement

Examen régional Fes Meknes 2014 ( la boîte à merveilles 2014 chapitre 3 ou III)

Texte Examen la boîte à merveilles chapitre 3:

Nous mangeâmes copieusement. La table débarrassée, ma mère nous servit du thé à la menthe et parla des menus1 événements de la journée. Mon père sirotait son thé et répondait rarement. La lumière baissa une seconde, ma mère moucha la bougie avec une paire de ciseaux. Elle en profita pour déclarer que les bougies devenaient de moindre qualité, qu’il en fallait une tous les trois jours et que la pièce paraissait lugubre2 avec toutes ces ombres qui s’amassaient dans les angles.

– Tous les gens « bien» s’éclairent au pétrole, dit-elle pour conclure.

Ces propos laissaient mon père dans une indifférence totale. Mes yeux brillaient de curiosité. J’attendais son verdict. J’admirais intérieurement l’habileté3 de ma mère. Je fus déçu. Sans commentaire, mon père se prépara pour dormir. Je gagnai mon lit. Je rêvai cette nuit d’une belle flamme blanche que je réussis à tenir prisonnière dans mon cabochon4 de verre taillé en diamant.

Le lendemain, à mon retour du Msid pour le déjeuner, je sautai de joie et de surprise lorsque je découvris, accrochée au mur de notre chambre, bien au centre, une lampe à pétrole identique à celle de notre voisine. Le matin, Driss le teigneux, en venant chercher le couffin pour les provisions, l’avait tendue à ma mère. Il avait fait emplette5 en outre d’une bouteille de pétrole et d’un entonnoir6.

La Chouafa qu’on appelait « tante Kanza » monta admirer notre nouvelle acquisition, nous souhaita toutes sortes de prospérités7. Ma mère rayonnait de bonheur. Elle devait trouver la vie digne d’être vécue et le monde peuplé d’êtres d’une infinie bonté.

Advertisement

1- Menu : ici, sans grande importance. 2- Lugubre : triste et inquiétant. 3- Habileté : qualité d’une personne intelligente. 4-Cabochon : pierre fine ou précieuse 5- Faire emplette : acheter 6- Entonnoir : petit instrument qui sert à verser un liquide dans un récipient à ouverture étroite. 7- Prospérités : ici, moments heureux.

I. ÉTUDE DE TEXTE Examen la boîte à merveilles chapitre 3 : (10 points)

A.  CONTEXTUALISATION DU TEXTE

1) a- Indiquez le nom de l’auteur de l’œuvre dont on a extrait ce texte. (0,5 pt)

a- L’auteur est Ahmed Sefrioui.

b- Indiquez le nom du narrateur. (0,5 pt)

b- Le narrateur est Sidi Mohammed.

c- Cette œuvre est-elle un roman à thèse, un roman autobiographique ou bien un roman d’aventures ? (0,25 pt)

c- Cette œuvre est un roman autobiographique.

d- Relevez dans le texte un indice montrant que c’est une œuvre de littérature maghrébine d’expression française. (0,25 pt)

d- Un indice : « Msid » / « La Chouafa » / « tante Kanza » / « thé à la menthe » / « Driss ».

2) En parlant des gens « bien », Lalla Zoubida pensait-elle à Fatma Bziouya, à Rahma ou à Kanza la voyante ? (0,5 pt)

-Lalla Zoubida pensait à Fatma Bziouya.

B.  ANALYSE DU TEXTE

3) Recopiez puis complétez le tableau suivant : (0,5 pt x 2)

Les arguments employés par la mère pour montrer les défauts des bougies :

– Les bougies ne sont pas économiques.

– On se sent mal à l’aise dans une chambre éclairée aux bougies.

Passages qui le montrent dans le 1er paragraphe.

a- « il en fallait une tous les trois jours »

b- la pièce paraissait lugubre avec toutes ces ombres qui s’amassaient dans les angles.

4) Dites si l’affirmation suivante est vraie ou fausse : « Après avoir écouté sa femme, le père semblait intéressé par sa proposition. » (0,5 pt) Justifiez votre réponse par une phrase relevée dans le 2ème paragraphe. (0,5 pt

-L’affirmation est fausse.

-Justification : « Ces propos laissaient mon père dans une indifférence totale. » ou bien « Sans commentaire, mon père se prépara pour dormir. »

5) Le narrateur porte-t-il un jugement valorisant ou dévalorisant sur la façon dont sa mère a abordé le sujet de l’achat de la lampe ? (0,5 pt) Justifiez votre réponse en relevant une phrase qui le montre. (0,5 pt)

-Le narrateur porte un jugement valorisant.

-Justification : « J’admirais intérieurement l’habileté de ma mère. »

6) Quels sont les deux sentiments que le narrateur a éprouvés en découvrant la lampe accrochée au mur de la chambre ? (0,5 pt x 2)

-Les deux sentiments : la joie et la surprise.

7) Relevez puis nommez la figure de style décrivant le sentiment éprouvé par la mère à la fin du texte. (0,5 pt x 2)

-« Ma mère rayonnait de bonheur. »

-C’est une métaphore.

8) La tonalité qui domine dans le dernier paragraphe est-elle tragique, polémique ou lyrique ? (1 pt)

-C’est une tonalité lyrique.

C.  RÉACTION FACE AU TEXTE Examen la boîte à merveilles chapitre 3

9) D’après vous, le père a-t-il bien fait de satisfaire le désir de sa femme en achetant la lampe à pétrole ? Justifiez votre réponse par un argument personnel. (1 pt)

-Exemple : D’après moi, le père a bien fait de satisfaire le désir de sa femme en achetant la lampe à pétrole car la demande de son épouse était logique et sensée et surtout il avait les moyens de le faire puisque sa situation matérielle était confortable.

10) La mère du narrateur tenait absolument à avoir une lampe tout à fait semblable à celle de sa voisine. A-t-elle raison d’adopter ce comportement ? Justifiez votre opinion par un argument. (1 pt)

-Exemple : Ce comportement me parait tout à fait normal puisqu’il est propre à la nature humaine. En effet, les gens désirent avoir ce que possèdent les autres.

Examen la boîte à merveilles chapitre 3

des examens régionaux Antigone selon les passages

Antigone

Author: Prof.Ziani

1 thought on “Examen régional Fes Meknes 2014 ( la boîte à merveilles 2014 chapitre 3 ou III)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.