examen régional casa 2020 bac libre le père Goriot

examen régional casa 2020 bac libre le père Goriot

CANDIDATS LIBRES

– Allons, lui dit Eugène, recouchez-vous, mon bon père Goriot, je vais leur écrire. Aussitôt que Bianchon sera de retour, j’irai si elles ne viennent pas.

 – Si elles ne viennent pas ? répéta le vieillard en sanglotant. Mais je serai mort, mort dans un accès de rage, de rage ! La rage me gagne ! En ce moment, je vois ma vie entière. Je suis dupe ! elles ne m’aiment pas, elles ne m’ont jamais aimé ! cela est clair. Si elles ne sont pas venues, elles ne viendront pas. Plus elles auront tardé, moins elles se décideront à me faire cette joie. Je les connais. Elles n’ont jamais su rien deviner de mes chagrins, de mes douleurs, de mes besoins, 494 elles ne devineront pas plus ma mort ; elles ne sont seulement pas dans le secret de ma tendresse. Oui, je le vois, pour elles, l’habitude de m’ouvrir les entrailles a ôté du prix à tout ce que je faisais. Elles auraient demandé à me crever les yeux, je leur aurais dit : « Crevez-les ! » Je suis trop bête. Elles croient que tous les pères sont comme le leur. Il faut toujours se faire valoir. Leurs enfants me vengeront. Mais c’est dans leur intérêt de venir ici. Prévenez-les donc qu’elles compromettent leur agonie. Elles commettent tous les crimes en un seul. Mais allez donc, dites leur donc que, ne pas venir, c’est un parricide ! Elles en ont assez commis sans ajouter celui-là. Criez donc comme moi : « Hé, Nasie ! hé, Delphine ! venez à votre père qui a été si bon pour vous et qui souffre ! » Rien, personne. Mourrai-je donc comme un chien ? Voilà ma récompense, l’abandon. Ce sont des infâmes, des scélérates ; je les abomine, je les maudis ; je me relèverai, la nuit, de mon cercueil pour les remaudire, car, enfin, mes amis, ai-je tort ? elles se conduisent bien mal ! hein ? Qu’est-ce que je dis ? Ne m’avez-vous pas averti que Delphine est est là ? C’est la meilleure des deux. Vous êtes mon fils, Eugène, vous ! aimez-la, soyez un père pour elle. L’autre est bien malheureuse. Et leurs fortunes ! Ah, mon Dieu ! J’expire, je souffre un peu trop ! Coupez-moi la tête, laissez-moi seulement le cœur.

 1-ETUDE Texte

  1. Recopioz et complétez le tableau suivant :
AuteurTitreGenreSiècle
    
  • Pour situer le passage, répondez à la question suivante en choisissant la bonne réponse. -pt1

Peut-on situer le passage ?

  1. Au début de l’œuvre/
  2. Au milieu de l’œuvre
  3. Vers la fin de ‘œuvre.
  4. A qui renvoie le pronom personnel « elles » dans in phrase « si elles ne viennent ,
  5. Relevez dans le texte une phrase qui montre que les deux filles étaient indifférentes à leur père.
  6. Répondez par vrai ou faux dans ce passage : 
  Eugène est un enfant du père Goriot.   
Bianchon est l’une des deux filles du père Goriot   
  • Sur qui compte le père Goriot pour le venger ?
  • Quel est le registre dominant dans le texte ?
  • Ironique.
  • Pathétique,
  • Comique.
  • Quelle figure de style reconnaissez-vous dans la phrase suivante :

« Mourrai-je donc comme un chien ? »

  • Croyez-vous que le père Goriot est sévère aveu ses deux filles ?

Argumentez votre réponse.

  1. Le père Goriot a-t-il le droit de se plaindre après avoir tout donné à ses fines ?

(Les réponses à ces drus dernières questions sont laissées à l’appréciation du correcteur.)

II- PRODUCTION ECRITE: (10 points) 

Pour certains, les parents qui ont atteint un certain âge ne doivent plus être pris en charge par kurs enfants mais doivent être placés dans des maisons de retrait. Partagez-vous ce point de vue ? Développez votre réflexion en vous référant à votre expérience personnelle, à votre entourage et vos lectures.

examen régional casa 2020 bac libre le père Goriot

des liens pour vous

des examens régionaux le père Goriot selon l’Académie bac libre et 2 bac

Le Père Goriot 

productions écrites rédigées texte argumentatif

Author: Prof.Ziani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *