Les règles du théâtre classique

conflits des générations
Advertisement

Les règles du théâtre classique
1)    Les trois unités 2)    La vraisemblance
3)    La bienséance  4)    La catharsis

A partir du XVIIe siecle, le théatre classique adopte certaines règles.

1)    Les trois unités

Qu’en un lieu, en un jour, un seul fait accompli

   Tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli.

  • L’unité d’action: toute la pièce de théatre est organisée autour d’une seule et même action, les actions secondaires sont proscrites pour simplifier l’histoire et ne pas perdre le spectateur (ou lecteur). Les règles dites « accessoires » doivent avoir un rapport avec l’action principale.
  • L’unité de temps : la période représentée dans la pièce ne doit pas excéder « révolution de soleil » (Aristote) pour respecter les règles de bienséance et de vraisemblance.
  • Advertisement
  • L’unité de lieu : l’action doit se dérouler en un lieu unique. L’espace scénique coïncide ainsi avec le lieu de l’action représentée

2)    La bienséance
Conformément au respect de la vraisemblance et de la morale, l’acteur ne doit pas choquer le spectateur. De ce fait violence et intimités physiques sont exclues de la scène.

3)    La vraisemblance
  Cette règle de la vraisemblance est censée donner au texte une impression de déjàvécu et ainsi donner l’impression que se qui se passe dans le texte aurait pu se produire dans la vie de tous les.

Les règles du théâtre classique

projet pédagogique candide

évaluation tronc commun aux champs

contrôle aux champs tronc commun français

les étapes de la production écrite 1 année bac régional

Le développement de la pièce classique doit obéir au principe d’unité défini par Boileau (Art poétique, 1674) : «Qu’en un lieu, en un jour, un seul fait accompli tienne jusqu’à la fin le théâtre rempli». La règle des trois unités vise à renforcer l’illusion théâtrale en réduisant l’écart entre action et représentation

Author: Prof.Ziani

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.