examen régional + corrigé Meknes 2014 la boîte à merveilles chapitre 9

la boîte à merveilles des examens

examen régional + corrigé Meknes 2014 la boîte à merveilles chapitre 9

TEXTE examen régional + corrigé :

Mon père nous quitta le surlendemain à l’aube. Il partit, avec pour tout bagage, une sacoche de berger, en palmier nain, dont il avait fait l’acquisition la veille, une faucille neuve et un sac en toile, avec une fermeture à coulisse. Ma mère l’avait confectionné dans un morceau de haïk de coton et l’avait bourré de provisions : olives noires, figues sèches, farine grillée et sucrée, deux pains parfumés à l’anis et dix qarchalas. Nous appelons ainsi des petits pains ronds sucrés, parfumés à l’anis et à la fleur d’oranger et décorés de grains de sésame.

J’étais réveillé quand mon père partit. Ma mère lui fit quelques recommandations et resta après son départ, prostrée sur son lit, le visage caché dans ses deux mains. J’eus la sensation que nous étions abandonnés, que nous étions devenus orphelins.

Tout le monde dans le quartier devait être au courant de nos ennuis matériels et du départ de mon père.

Ils manifesteraient à notre égard une pitié ostentatoire plus humiliante que le pire mépris. Mon père parti, nous restions sans soutien, sans défense.

Le père, dans une famille comme la nôtre, représente une protection occulte. Point n’est besoin qu’il soit riche, son prestige moral donne force, équilibre, assurance et respectabilité.

Mon père venait le soir seulement à la maison, mais il semblait que toute la journée se passait en préparatifs pour le recevoir. Je comprenais ce qui tourmentait ma mère, ce matin, dans la lumière du jour à peine naissant. Elle se rendait compte dans le tréfonds de son cœur que ses préparatifs seraient vains.

Personne le soir ne pousserait plus notre porte, n’apporterait de l’extérieur la suave odeur du travail, ne servirait de lien entre nous et la vie exubérante de la rue.

Pour ma mère et pour moi, mon père représentait la force, l’aventure, la sécurité, la paix. Il n’avait jamais quitté sa maison ; les circonstances qui l’obligeaient ainsi à le faire prenaient dans notre imagination une figure hideuse.

La maison se réveillait peu à peu, saluait le soleil et ses bruits familiers. Je me sentais mieux ce matin. Je m’assis dans mon lit. Ma tête ne pesait rien sur mes épaules, mes bras n’étaient agités d’aucune fièvre.

– Maman, dis-je, est-ce que c’est long un mois ?

Ma mère se secoua de sa torpeur, regarda à droite, puis à gauche, comme pour reconnaître l’endroit où elle se trouvait et me fixa avec des yeux étonnés. .

– As-tu parlé, Sidi Mohammed ?

– Oui, maman ; je te demande si un mois est long.

– Un mois dure un mois, mon fils, mais pour nous, le mois à venir sera une éternité.

– Je sais attendre ; toi, tu ne sais pas encore ou plutôt, tu l’as su autrefois mais tu as dû oublier.

Ma mère parut abasourdie par cette réflexion

Extrait de « La Boîte à Merveilles » d’Ahmed Sefrioui

QUESTIONS :

I- ETUDE DE TEXTE examen régional + corrigé (10 pts) :

Relisez le texte et répondez aux questions suivantes :

1) Ahmed Sefrioui est un écrivain marocain.

– Quand et où est-il né ? (0,25pt×2).

– Citez une de ses œuvres autre que « La Boîte à Merveilles ». (0,75pt).

– Quand est-il mort ? (0,25pt).

Pour répondre, vous pouvez choisir parmi les informations suivantes : 1910, 1915, 2000, 2004, à Fès, à Rabat, « La Nuit Sacrée », « Le Chapelet d’Ambre ».

2) Relevez dans le texte deux indices qui montrent que « La Boîte à Merveilles » est une œuvre autobiographique.

3) Situez ce passage dans l’œuvre en répondant aux questions suivantes :

a- Pourquoi le père a-t-il quitté sa famille ?

b- Quel travail compte-t-il faire ? Justifiez votre réponse à partir du texte.

4) Que représente le père pour la famille de Sidi Mohammed ?

5) a- Quel est le sentiment de la mère après le départ de son mari ?

b- Quelle est la sensation de l’enfant après le départ de son père ?

6) « La maison se réveillait peu à peu, saluait le soleil…»

De quelle figure de style s’agit-il ? Justifiez votre réponse.

7) Pourquoi Lalla Zoubida estime-t-elle que « le mois à venir sera une éternité » ?

8) « Ils manifesteraient à notre égard une pitié ostentatoire plus humiliante que le pire mépris. »

Selon vous, l’enfant a-t-il raison d’éprouver un sentiment pareil vis-à-vis des voisins ?

Justifiez votre réponse.

II- PRODUCTION ECRITE examen régional + corrigé (10 pts) :

SUJET :

Pour Sidi Mohammed , Maâlem Abdeslem est un papa idéal : il représente la force, l’aventure, la sécurité et la paix .

Pour vous, qu’est-ce qu’un bon père ?

Rédigez un texte dans lequel vous exposerez votre point de vue sur le sujet.

ELEMENTS DE REPONSE (A TITRE INDICATIF) ET BAREME

I- ETUDE DE TEXTE (10pts)

1) -Ahmed Sefrioui est un écrivain marocain.

-Il est né en 1915 (0.25pt) à Fès (0.25pt).

-Une de ses œuvres autre que « La Boîte à Merveilles » : « Le Chapelet d’Ambre » (0.75pt)

-Il est mort en 2004 (0.25pt)

1.5 pt

2) Deux indices qui montrent que « La Boite à Merveilles » est une œuvre

autobiographique : « mon », « je » et « ma » … (0.5pt x 2) (Accepter toute réponse correcte)

1 pt

3) a- le père a quitté sa famille parce qu’il a perdu son capital / pour aller travailler dans

les environs de Fès (0.5pt ) (Accepter toute réponse correcte)

b- Il va travailler comme moissonneur : évocation de la « faucille neuve » dans le

texte. (0.5pt)

1 pt

4) Pour la famille de Sidi Mohammed, le père représente la force, l’aventure, la sécurité et la paix

5) – Après le départ de son mari, la mère est triste.

– Après le départ de son père, l’enfant se sent abandonné. (Accepter toute réponse correcte)

6) « La maison se réveillait peu à peu, saluait le soleil…»

Accepter comme réponse : une personnification (« se réveiller » est propre à l’homme/ à l’animé) une métonymie (le contenant pour le contenu) (Accepter toute réponse correcte) (0.5pt x 2)

7) Pour Lalla Zoubida « le mois à venir sera une éternité » car elle ne peut pas supporter l’absence de son mari (Accepter toute réponse correcte)

8) « Ils manifesteraient à notre égard une pitié ostentatoire plus humiliante que le pire mépris. » Accepter toute réponse valable comme : non, car les voisins peuvent ne pas être aussi méchants que croit l’enfant / oui parce que le malheur des uns peut faire le bonheur des autres. (0.5pt x 2)

examen régional + corrigé Meknes 2014 la boîte à merveilles chapitre 9

des liens pour vous

productions écrites rédigées texte argumentatif

des examens régionaux de la boîte à merveilles selon les chapitres

La Boîte à merveilles 

Author: Prof.Ziani

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *